Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Primes et déprimes chez les terroristes

L’insécurité dans la région de GAO ne fait qu’augmenter, mais enfin des bonnes nouvelles nous rassurent. On se souvient de l’efficacité des primes offertes par les américains pour la capture d’Ahmed Al Tilemsi en juillet 2014, et surtout de leur conséquence : sa neutralisation comme disent les militaires.

Mokhtar Belmokhtar, also known as 'the one-eyed',  who broke away from Aqim to form al-Mulathamin

Et cela seulement quelques mois après que la prime ne soit offerte. C’est la chance du Mali : les jeunes qui les suivaient ne voient plus d’avenir avec les chefs djihadistes. Entre les primes pour les captures, et le retour à une vie normale et bien payée dans les MOCS avec le MAA, les jeunes savent où se trouvent leurs intérêts. Les primes des uns font la déprime des autres.

Les récentes arrestations dans la Katibat d’Al Mourabitoune montrent que celle-ci est la plus perméable aux abandons et aux délations. Ceux qui voulaient régner en maître à Gao ne restent pas impunis et le prochain sur la liste sera certainement Abdel Hakim, qui se faisait appelé le juge de Gao. On ne sait pas encore s’il sera vendu par son chef ou par un de ses hommes. En tous les cas, la dernière arrestation en date serait celle de Mini Ould Baba. Mini Ould Baba était plus connu pour ses voyages à l’étranger, pour les cigarettes et la drogue qu’il transportait que pour être un musulman pratiquant et un fils respectueux.

Les liens de Mini Ould Baba avec le MAA lui auraient fait perdre la tête et oublier d’être prudent. Nos forces de sécurité auraient déjà les preuves et des témoignages qui ont permis son arrestation après un voyage au sein d’un convoi du MAA. Combien reçoivent les informateurs pour la délation de petits terroristes comme Mini Ould Baba? Combien d’argent celui-ci pourra-t-il récupérer pour vendre des informations sur Abdul Hakim ? En tous les cas, l’informateur qui a dénoncé Ahmed El Tilemsi a depuis longtemps refait sa vie en Floride avec ses 5 millions de dollars…

Qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ? Le malheur et l’emprisonnement des terroristes fait en tout cas le bonheur des maliens !

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct