Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Primature : Le portrait-robot du futur patron

Le Mali a besoin au poste de Premier ministre d’un homme de carrure spéciale. La personne appelée à diriger la Primature doit être un rassembleur des Maliens de l’intérieur et de l’extérieur autour de la paix et du développement harmonieux du pays. On parle de plusieurs de postulants ces temps-ci, mais au finish il n’y aura qu’un seul. Et si c’était Michel Sidibé ?

primature bamako cortege voiture premier ministre

Le peuple malien doit aider le président de la République à faire un très bon choix de chef du gouvernement. Aussi, en guise de contribution, nous nous faisons le devoir de dresser le portrait-robot du prochain locataire de la Primature. Le Mali, aujourd’hui, a besoin d’un vrai patriote qui ne pense qu’à l’intérêt supérieur du pays, qui a pitié de ce peuple qui souffre dans sa chair.

L’oiseau rare doit être avoir la confiance du peuple et des bailleurs de fonds. Il doit être en mesure de connaître le Mali dans sa profondeur. Ces quelques critères pourront déjà lui permettre de redorer le blason terni de notre pays. Fort de ces constats, un homme comme Michel Sidibé, présentement directeur exécutif de l’Onusida, semble avoir la taille de l’emploi.

Qui est Michel Sidibé ?
Dès sa nomination au poste de directeur exécutif de l’Onusida et de secrétaire général adjoint des Nations unies par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon en 2009, la vision de Michel Sidibé de zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au Sida a trouvé un écho dans le monde entier.

Sous son leadership, l’Onusida fait en sorte que nul ne soit laissé de côté dans la riposte au VIH et, de ce fait, tous ceux qui en ont besoin ont accès aux services vitaux de lutte contre le VIH/Sida. Il est à l’origine de l’appel mondial pour l’élimination des infections à VIH chez les enfants et son activisme international a permis de placer durablement le VIH parmi les principales priorités des agendas politiques.

Son idée de responsabilité partagée et de solidarité mondiale a été adoptée par la communauté internationale et a encouragé les pays les plus touchés à s’approprier petit à petit leur lutte contre l’épidémie.

M. Sidibé travaille depuis plus de 30 ans dans le service public. Sa passion pour le progrès de la santé mondiale a pris naissance au Mali, son pays natal, où il a défendu l’amélioration de la santé et du bien-être des peuples touaregs nomades.

Il est ensuite devenu directeur national de l’Association Terre des Hommes. En 1987, M. Sidibé rejoint l’Unicef en République démocratique du Congo. Au cours des quatorze années qu’il passe au sein de l’organisation, il supervise des programmes menés dans dix pays francophones d’Afrique et officie en tant que représentant national dans plusieurs pays.

M. Sidibé est titulaire d’un doctorat honoraire de l’Université de Tuskegee, de l’Université Clark et de l’Université de la Colombie-Britannique, ainsi que d’une chaire honoraire à l’Université de Stellenbosch.

En 2012, il est désigné comme l’un des 50 Africains les plus influents par Africa Report et, en 2009, le quotidien français Le Monde le classe parmi les 50 personnalités de l’année. M. Sidibé a reçu l’Emerging Leader Award décerné par la Fondation des Nations unies et l’Association des Nations unies des Etats-Unis ; il a été fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur par la France et nommé officier de l’Ordre national du Mali, officier de l’Ordre national du Bénin et chancelier de l’Ordre national du Tchad. Il a également été décoré de l’Ordre de Saint-Charles par la Principauté de Monaco. En outre, M. Sidibé est membre du conseil d’administration mondial de l’organisation Grassroot Soccer.

M. Sidibé détient deux diplômes post-master en planification sociale et démographie et en développement et économie politique de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, en France. Il est aussi titulaire d’une maîtrise en économie.

M. Sidibé parle couramment l’anglais et le français, ainsi que plusieurs langues africaines. Il est marié et père de quatre enfants

A. Traore

La lettre du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct