Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle au Mali: un «Front de sauvegarde de la démocratie» anti-IBK

Refusant toujours de reconnaître la victoire du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) proclamée par la Cour constitutionnelle à la dernière élection, une coalition de partis et d’associations du Mali, regroupés autour du chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, a lancé ce 6 octobre à Bamako devant environ un millier de personnes, un nouveau mouvement, le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD).

Devant un millier de personnes, Paul Ismaël Boro, nouvelle figure de l’opposition malienne récemment arrêtée pour les besoins d’une enquête, a officialisé la naissance du nouveau mouvement.

« Déterminés à défendre la liberté constitutionnelle et la démocratie malienne conquise au prix du sang, nous décidons de constituer une large coalition dénommée Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) », a-t-il déclaré ce 6 octobre à Bamako, la capitale.

« Ouvrage de combat »

Composé d’une trentaine de partis politiques d’opposition, d’anciens candidats à la présidentielle malienne, ainsi que de syndicalistes, le FSD se veut notamment un mouvement de résistance de l’opposition. Les militants du FSD présents à la manifestation affirment avoir l’énergie nécessaire pour « continuer la lutte ».

« C’est un ouvrage de combat, de combats collectifs, a déclaré Soumaïla Cissé, candidat malheureux au deuxième tour de la présidentielle de cet été et chef de file de l’opposition. Un combat de résistance contre l’ignominie, l’insécurité, la précarité ».

Une nouvelle étape dans le face-à-face avec le pouvoir commence désormais. « Croyez-nous, notre détermination est totale pour mettre en échec le régime de facto », déclare Tiébilé Dramé, l’un des porte-paroles du front, par ailleurs président du Parti pour la renaissance nationale (Parena), ancien ministre des Affaires étrangères et surtout directeur de campagne de Soumaïla Cissé.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct