Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle au Mali : « l’élection s’est globalement bien déroulée » (Mission d’observation de l’UE)

L’élection présidentielle de dimanche au Mali « s’est globalement bien déroulée », a estimé la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE) au cours d’un point de presse tenue mardi à Bamako.

Dans son rapport préliminaire sur cette élection, la mission a déclaré qu’elle n’a pas déploré « d’incidents majeurs » pouvant d’entacher la « sincérité du scrutin ».

Cependant, pour plus de transparence, Cécile Kyenge, chef de la mission, a souhaité que le gouvernement publie « en ligne des résultats détaillés du scrutin bureau par bureau ».

La mission a également renouvelé sa demande de publication de la liste complète des bureaux où le vote n’a pas eu lieu.

« Nous n’avons pas d’information sur le taux de participation, c’est de la responsabilité des autorités électorales », a indique la chef de mission d’observation de l’UE. Mais, de sources proches de la commission nationale de centralisation des résultats, ce taux se situe entre 30% et 37 % des électeurs.

Sur le déroulement du processus électoral, Cécile Kyenge a salué « une volonté de transparence du gouvernement malgré le contexte sécuritaire et le défi organisationnel qui ont engendré des irrégularités procédurales ».

Les 100 observateurs de l’UE ont noté que le contexte sécuritaire et les disparités des moyens logistiques et financiers n’ont pas permis aux candidats de circuler librement.

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne a recommandé aux partis politiques de « contester de manière pacifique et de faire recours à la justice » en cas de constats d’irrégularités. « La mission poursuit ses opérations d’observation jusqu’à la proclamation des résultats définitifs », a conclu Cécile Kyenge.

Pour le moment, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé d’organiser les élections et de proclamer les résultats, n’a pas encore publié de résultats.

Mais, la loi électorale lui donne jusqu’au vendredi 3 août 2018 pour proclamer les résultats provisoires du 1er tour.

Sans les résultats officiels, les candidats ont publié des tendances qui laissent présager un second tour entre le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, et le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

Source: Agence de presse Xinhua
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct