Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présentation de vœux au Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme : Mamadou Ismaïla Konaté étale ses ambitions pour la justice malienne

Le jeudi 5 janvier dernier a eu lieu dans la salle de conférences du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, la présentation de vœux de  nouvel an du personnel de ce département à leur ministre Mamadou Ismaïla Konaté. Une cérémonie au cours de laquelle, le ministre a étalé ses grandes ambitions pour le secteur de la justice et les reformes qu’il compte y faire. 

mamadou-ismaila-konate-ministre-justice-garde-sceaux-mali

L’évènement a réuni autour du ministre, les responsables des services centraux de son département ainsi que le personnel de son cabinet.

Après les vœux du personnel à l’endroit du ministre et du pays en général,  Mamadou Ismaïla  Konaté a remercié ses collaborateurs pour leurs vœux. Avant de présenter sa nouvelle vision d’une justice malienne plus compétitive et accessible pour 2017. Il a profité de l’occasion pour inviter les uns et les uns autres dont le personnel de son cabinet à ne pas voir en lui un ministre pour l’éviter dans les couloirs, mais comme une personne comme eux. Ce qui lui permettra de connaitre davantage ses collaborateurs. C’est à dire le rôle de tout un chacun.

Selon ses explications, les quelques mois qu’il a passés à la tête de ce département  lui ont permis  de savoir davantage sur chacun de ses collaborateurs. Le ministre a prévenu qu’il ne tolérera plus certains prétextes de manque de ressources financières et humaines de la part de certains responsables. C’est pourquoi, il a invité les uns et les autres à emprunter avec lui, le chemin d’une grande réforme du secteur pour une justice plus compétitive avec plus de leadership vis à vis des partenaires techniques et financiers.

Mamadou Ismaïla Konaté a promis une retraite d’environ deux (2) jours avec ses collaborateurs pour discuter sur ces nouveaux projets pour le secteur dont l’amélioration du plan d’actions du Ministère de la Justice. Le ministre a aussi touché du doigt, la situation des greffiers. Selon lui, cette profession est en grande partie exercée par les femmes. Ce qui rend très difficile leurs mutations surtout dans certaines zones fragiles. Il a invité le Directeur National de l’Administration Judiciaire à lui fournir dans les jours à venir, les informations réelles sur le fonctionnement des tribunaux, leurs compositions en personnel et la mobilité des juges au niveau de ces tribunaux. En outre, il dit avoir aussi instruit à ce dernier d’entamer une grande discussion avec l’ensemble des acteurs de la chaîne judiciaire.

Par ailleurs, le ministre Konaté a fait savoir qu’il envisage aussi des réformes sur le code du mariage, le code pénal, le code de procédure pénale. Avant de souhaiter une reprise en main totale de la Cellule de la Planification et de la Statistique  (CPS-Justice) qui vient d’avoir une nouvelle directrice. Pour le ministre Konaté, la CPS est le premier organe d’inspection qui peut et doit aider les autres directions à proposer des actions précises dans le cadre de leurs missions respectives avec des statistiques de qualité. Enfin, le ministre a rendu hommage au Directeur National de l’Administration Pénitentiaire et de l’Éducation Surveillée (DNAPES) pour ses actions dans le cadre de l’amélioration des conditions de détention des prisonniers.

La cérémonie a pris fin par une prière pour le retour de la paix définitive dans le pays.

Modibo Dolo

Source :Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct