Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présentation de Vœux à la presse : Mountaga Tall appelle à la bonne tenue et à bonne date des élections à venir

C’est dans la salle de conférence de la maison de la presse que s’est tenue le mardi dernier la traditionnelle présentation de vœux de nouvel de Me Mountaga Tall, président du parti CNID Faso Yiriwa Ton à la presse. Il a profité de cette occasion pour non seulement évoquer son soutien à la liberté de la presse mais s’est aussi exprimé sur beaucoup de sujets touchant la vie de notre nation dont les élections générales à venir, la situation sécuritaire, la non-participation de son parti dans l’actuel gouvernement…

Après  avoir souhaité ses vœux de santé, paix, succès et bonheur aux journalistes, Me Mountaga Tall et son parti ont réitéré leur engagement pour le renforcement de la liberté d’expression  et de l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes maliens partout où ils se  trouvent.  Me Tall  a rappelé que la presse  joue un  rôle prépondérant dans la lutte pour la sécurité, la paix et la réconciliation entre les Maliens. « Et je le redis ; aucune œuvre majeure de développement économique et social  ne peut prospérer sans la participation et l’accompagnement d’une presse libre et économique viable », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, l’ancien ministre de l’économie numérique et de la communication a souligné les faiblesses de cette structure  que sont : la formation, la sécurité, l’emploi, le respect de la déontologie, la faiblesse  des moyens, l’indépendance, la responsabilité du journaliste devant le juge….. Pour le président du CNID FYT, quand on veut une presse crédible et indépendante, on doit avoir de solutions à ces difficultés.

Parlant des violences contre les journalistes, Mountaga Tall  les a condamnées. Il a aussi profité de cette occasion  pour apporter son soutien aux journalistes sur la situation de Birama Touré, disparu il y’a plus de deux ans. Il a invité les gouvernants à mener des enquêtes pour que la lumière soit faite sur sa disparition.

S’agissant de la situation  actuelle de notre pays, Me Mountaga Tall affirme que ceux qui savent sa gravité ne peuvent pas dormir car elle très critique. « Le Mali, notre pays, se trouve aujourd’hui dans une situation critique et inquiétante. Ceux qui savent n’en dorment pas », a-t-il déploré.

L’insécurité au centre  du Mali a atteint son paroxysme aux dires de Me Mountaga Tall. Dans cette zone, plus 700 personnes ont été tuées en 2017,  selon lui. Pour  le président de CNID FYT, les maux à endiguer au centre du Mali sont  la fermeture des centres de Santé, des écoles et des tribunaux.

L’ancien ministre de l’économie numérique et de la communication s’est incliné devant la mémoire des 48 jeunes  péris le 07 janvier 2018  dans la méditerranée en tentant de regagner  l’Europe.

Dans son bilan à la tête du  département de l’économie numérique et de la communication, Mountaga a mentionné la dépénalisation des délits de presse pour laquelle il s’est beaucoup battu. « Comme vous le savez, la dépénalisation des délits de presse a toujours été un des éléments importants de mes vœux de nouvel an », a-t-il rappelé.

Parlant de l’absence d’un membre de CNID dans le nouveau gouvernement, Me Tall a laissé entendre que lui et son parti ont décidé de ne pas y participer car, dit-il, on peut servir sa patrie sans pour autant siéger dans le gouvernement.

Au sujet des élections générales à venir, Me Tall  et son parti affirment que les élections doivent se tenir et dans les plus bonnes conditions. Pour la bonne tenue et au moment normal de ces élections, Me Tall invite tout le monde à s’impliquer. « Pour notre part, nous pensons que chacun, à la place qui est la sienne, doit s’impliquer pour la bonne tenue et à bonne date d’élections démocratiques  et transparentes », a-t-il appelé.

Boureima Guindo

Le Pays

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct