Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Premières assises des femmes pour la paix : A l’heure de l’engagement

Participatives et inclusives, ces assises doivent permettre de jeter des jalons consensuels de la participation autonome des femmes aux actions de paix et de réconciliation

mnla cma rebelle Union Jeunes kidal femme touareg arabe caravane paix azawad mali

Les travaux des premières Assises des femmes pour la paix se sont ouverts le samedi 25 novembre au Mémorial Modibo Keita.La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Traoré Oumou Touré. C’était en présence de Madame le maire  de la Commune III, de la représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies, coordinatrice du système des Nations Unies, Mme Mbaranga Gasarabwe, le représentant résident de ONU-FEMMES au Mali, les représentants des organisations internationales et de la société civile.

Placées sous le parrainage de la première dame, Keita Aminata Maiga, les Assises des femmes pour la paix sont une initiative du département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille avec l’appui de ses partenaires. Pendant quatre jours, il s’agira pour les femmes du Mali de prouver au peuple malien et à la communauté internationale qu’elles peuvent non seulement contribuer à la promotion de l’Accord pour la paix et la réconciliation, mais aussi contribuer à la promotion du dialogue social pour établir une paix définitive au Mali.

Trois interventions majeures ont marqué la cérémonie d’ouverture des ces assises à savoir : celle de Madame le maire  de la commune III, celle de la représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies et le discours d’ouverture de Madame le ministre. Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune III dira que ces assises constituent une véritable aubaine pour les femmes de procéder au  renforcement de la paix dans notre pays. Elle a indiqué que la paix doit se cultiver au quotidien par les comportements, qu’elle doit être le compagnon de tous les jours, le socle de tout développement. En tant que femme et gestionnaire  locale, Madame le maire de la commune III a solennellement pris l’engagement, au nom de ses mandants, à accompagner tout projet entrant dans le cadre de l’instauration et le renforcement de la paix. ” Cette paix qui se traduit dans les actions quotidiennes des plus hautes autorités du pays et qui est bien visible dans les actions du gouvernement en général et du département en charge de la Promotion de la Femme en particulier, est une occasion pour nous les femmes de mieuxjouer notre partition dans le développement du pays”, a conclu Madame le maire sous les applaudissements nourris du public.

Quant à la coordinatrice du système des Nations Unies, Mme Mbaranga Gasarabwe, elle a indiqué que la tenue de ces assises est la preuve visible que le Mali est Un et Indivisible et que les femmes du Mali ont vraiment une carte à jouer au niveau local et national. C’est pourquoi, selon elle, il faudra, lors des prochaines élections, que les femmes puissent remporter un nombre important de sièges, afin de pouvoir mieux peser sur les décisions et autres législations qui pourraient améliorer les conditions des femmes et des filles. ” Car, si l’on en leur laisse l’opportunité, les femmes peuvent construire des ponts entre elles, entre les communautés, les régions, les parties en conflits, et ainsi donner un nouveau souffle au processus de paix”, a estimé Mme Mbaranga Gasarabwe.

Pour sa part, Madame le ministre de la Promotion de la Femme, de l’enfant et de la famille a rappelé l’objet des Assises qui, selon elle, se veulent participatives, inclusives et permettre aux femmes maliennes de jeter des jalons consensuels de leur participation autonome aux actions de paix et de réconciliation. Elle a invité chaque femme à s’engager à être artisane de paix, qui unit au lieu de diviser, qui étouffe la haine au lieu de l’entretenir, qui ouvre des chemins de dialogue au lieu d’élever de nouveaux murs.

DK

Source: 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct