Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Première session du comité de pilotage du projet d’appui agro industrielle au Mali

Le jeudi 30 novembre 2017, s’est tenue dans la conférence du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro-industrielle au Mali (PACAM), la première session de son comité de pilotage, sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture.

Les travaux de cette session permettront aux membres du comité, d’examiner en profondeur les documents élaborés à cet effet, par l’unité de coordination du projet, à savoir, le rapport d’exécution des activités de l’année 2017 et le projet de programme d‘activités ainsi que le budget annuel de 2018.

Après l’ouverture de la séance, le Coordonnateur du Projet a tenu à féliciter et remercier les membres du comité de pilotage pour le choix sur eux par leurs structures respectives, et surtout à  rappeler qu’il compte énormément sur eux, pour accompagner le PACAM pour les 5 prochaines années à atteindre les différents objectifs qui lui sont assignés.

Il a ensuite passé en revue le PACAM, qui  selon ses propos, est un projet du Gouvernement de la République du Mali, sur financement Banque Mondiale pour une enveloppe de 17,5 milliards de F CFA. Il relève de la tutelle du Ministère de l’Agriculture. Il vise à accroître la transformation des produits agricoles de filières ciblées notamment la mangue et le maîs dans la zone géographique sélectionnée (Bamako, Koulikoro et Sikasso). La logique d’intervention du projet s’inscrit dans le cadre plus global du plan d’actions de développement des produits agricoles du Mali, et plus particulièrement l’approche chaine de valeur, le développement régional et local, le développement du tissu industriel (implantation des entités industrielles).

Il comprend quatre (4) composantes que sont :

Soutenir la diversification de l’agriculture en augmentant la transformation de la mangue et la promotion des investissements ;

Améliorer l’accès aux zones de production de mangues ;

Encourager la production d’aliments pour animaux ;

Renforcer les capacités institutionnelles de mise en œuvre.

A sa suite, le Secrétaire Général a prononcé le discours d’ouverture des travaux de cette première session. Dans son allocution, il a insisté d’abord sur le caractère multidimensionnel du projet avec l’objectif d’accroitre la transformation et l’exportation des produits agricoles, tout en réduisant les pertes post-récoltes en vue d’assurer de meilleurs rendements ; ensuite, a indiqué que la mise en œuvre du projet  fait appel à l’implication de plusieurs départements ministériels et ceux du secteur privé de façon paritaire.

Notons enfin que le PACAM est rentré en vigueur en février 2017,  et son équipe technique est en place depuis le mois  de mai.

 

La rédaction 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct