Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pr. Clément DEMBELE : «On ne gère pas le Mali comme sa petite famille ni comme un village »

Sur sa page Facebook ce dimanche 30 septembre 2018, le Pr. Clément DEMBELE (Convention des Batisseurs) un poste intitulé : « La posture intenable de la gestion du Mali : la vérité présente du Mali sans épilepsie politique ». Rétropédalage d’un opposant ou cri de colère d’un patriote en quête de visibilité ?

Après les huées et l’humiliation à New York, des manifestants maliens à Paris réagissent et s’insurgent contre Ibrahim Boubacar Keita, ce dimanche 30 septembre 2018, soit seulement un mois et demi après le second tour de l’élection présidentielle.
Deux choses à tenir et pour cause :
– Au-delà d’un simple discours, IBK doit véritablement et impérativement tendre la main à l’opposition, à la société civile malienne et aux personnalités compétentes (hommes d’État fiables) pour une gestion concertée et renforcée du Mali. À ce sujet, j’ai l’habitude de dire et je réitère encore : « On ne gère pas le Mali comme sa petite famille ni comme un village, et celui qui veut rentrer dans l’Histoire de ce pays, on le gère avec les Maliens en dehors des rancunes, vengeances, règlement de compte et esprit clanique » ;
– La deuxième chose est de se rapprocher du peuple malien et de donner plus de gages aux partenaires pour la crédibilité politique, économique, sociale et sécuritaire du Mali. Sans cela, on ne bougera pas d’un pas, mais on reculera de 20 ans en pire.
Le Mali sans les Maliens est une ruine sans histoire !
La solution n’est ni à Koulouba ni dans les salons climatisés, mais avec l’aspiration du peuple par le dialogue social transparent…
En dehors de cette vison unitaire, le reste est mensonge et hypocrisie.
Pr. Clément DEMBELE
« Rendre le Mali aux Maliens par la vérité »

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct