Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour une victoire écrasante au soir du 12 août : les associations et clubs de soutien à IBK plus que jamais mobilisés

Cinq regroupements d’associations et des clubs de soutien à la candidature du Président candidat Ibrahim Boubacar Kéïta promettent de mobiliser plus de 80% des suffrages au second tour de la présidentielle du 12 août prochain.

Seulement, vingt quatre heures après la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 29 juillet dernier donnant le candidat Ibrahim Boubacar Kéïta vainqueur avec 41,42% des suffrages exprimés, le Collectif des associations et clubs de soutien à sa candidature sous la présidence de Mamady Sangaré s’est réjoui du score réalisé et promet d’atteindre plus de 80% au second tour.

Pour réagir à chaud sur la proclamation des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 29 juillet 2018,

vendredi 3 août dernier, les Responsables du Collectif des associations et clubs de soutien à la candidature du Président IBK ont animé une conférence de presse à la maison de la presse du Mali pour faire le point sur le travail abattu en faveur du candidat IBK à l’issue du premier tour du scrutin.

Avec Alhousseini Abba Maïga du Mouvement IBK Doublé 2018 ; de Fatoumata Sacko dite Djina du Mali un Peuple ; de Mamady Sangaré ; de Balla Mariko et tant d’autres regroupements associatifs composent ledit collectif.

Dans sa déclaration linéaire, le porte-parole du collectif, Alhousseini Abba Maïga, a annoncé que le candidat IBK est arrivé largement en tête du premier tour avec 1.333.813 voix sur 3.201.461 votants, soit 41,42% des suffrages. Loin, derrière lui, ajoute-t-il, le candidat de la coalition pour le changement et l’alternance, Soumaïla Cissé récolte 573,111 voix, soit 17,80% pour un taux de participation nationale atteignant 43,06%.

Pour le 2e tour du scrutin, prévu pour le 12 août prochain, Abba Maïga lance un appel : «Nous invitons les candidats n’ayant pas été admis au deuxième tour de bien vouloir rejoindre la dynamique de continuité pour appuyer les efforts de reconstruction du Mali engagés par les autorités». Et il ajoute: «Pour ce second tour, c’est le Takoprin que nous allons faire ». «Nous étions sur le terrain, au contact du Peuple pour parler du bilan du Président IBK’’ », rencherit Fatoumata Sacko dite Djina qui a rappelé que seul le travail sur le terrain paie et non des marches intempestives à Bamako.

A en croire Djina, sur le terrain, les gens disaient qu’ils aiment le Président IBK parce que celui-ci aime le Mali. «Le contact avec le Peuple lors de cette campagne présidentielle a permis au candidat IBK d’être 1er avec 41,42% des suffrages et de faire comprendre à ses opposants qu’une élection ne se fait pas sur les réseaux sociaux», affirme-t-elle, avant de conclure: «Nous allons tout faire pour que le travail abattu ne sera pas vain».

Au regard des écarts de pourcentages très élevés entre le Président IBK et son challenger Soumaïla Cissé, à l’issue du 1er tour du scrutin, le scenario de 2013 se dessine à l’horizon avec, cette fois ci, un score inédit en faveur du Président Kéïta.

Ousmane MORBA

Source : L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct