Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour la gouvernance du pays : Le MIK invite la population à adhérer à la démarche gouvernementale

Elle porte sur l’Accord politique ; le dialogue inclusif et concertation nationale ; la réforme constitutionnelle en vue et la prorogation du mandat des députés

Après un soutien indéfectible avec comme résultat, l’élection Ibrahim Boubacar Keita, pour un second mandat à la tête de la magistrature suprême de ce pays, le Mouvement IBK-Kanou reste encore actif dans son combat. Il est allé à la rencontre de ses militants pour les remercier de leur accompagnement et soutien qui ont porté fruit pour avoir permis au président IBK d’accéder à une seconde fois aux destinées de ce pays.

S’inscrivant toujours dans cette logique, le Mouvement IBK-Kanou, sous la conduite de son superviseur national, Mamadou Togola et non moins président du Club des amis Karim Keita (CAKK) a entrepris une campagne de sensibilisation. Celle-ci débutée le 23 juin dernier, dans la commune de Baguinéda, va concerner toutes les communes du district de Bamako et une grande partie du pays, là où l’accès serait possible. Cette campagne de sensibilisation porte sur l’Accord politique ; le dialogue inclusif et concertation nationale ; la réforme constitutionnelle en vue et la prorogation du mandat des députés.

A travers cette démarche des fidèles au président IBK, il s’agit d’aller à la rencontre de leurs militants de base, d’expliquer le bien-fondé de ces grands défis que le gouvernement du Dr Boubou Cissé est appelé à relever. Ce sont les missions phares par lesquelles notre pays pourra résoudre définitivement la crise politico-sécuritaire, qui perdure depuis longtemps. Partout où l’équipe conduite par Mamadou Togola va séjourner, il sera question d’inviter la grande majorité des maliens à adhérer à l’action gouvernementale.

Compte tenu du pas très salutaire du MIK, le mouvement a souhaité et bénéficié l’accompagnement de la primature. C’est pourquoi, au lancement de cette campagne de sensibilisation dans la ville de Baguinéda, il y avait le conseiller technique M. Diawara, mandaté par le Premier ministre, le Dr Boubou Cissé. D’autres personnalités ont rehaussé l’éclat de cette cérémonie par leur présence.

Le représentant du Premier ministre, a d’abord apprécié le soutien du MIK aux différentes actions gouvernementales. Ensuite, M. Diawara a laissé entendre qu’il est l’un des rares mouvements qui, après la réélection du président Ibrahim Boubacar Keita, à rester débout pour l’accompagner. Cette conviction aux actions du Président de la République, à travers son gouvernement, est la preuve que le MIK a des femmes et des hommes de valeur sur lesquels, le pouvoir peut compter pour faire bouger les choses.

Comme il l’a su toujours le faire, le superviseur national du Mouvement IBK-Kanou a évoqué le contexte dans lequel s’inscrit la démarche du MIK. Le mouvement n’a l’ambition, ni la prétention de prendre les devants par rapport à tout ce que ce gouvernement posera comme acte. Mais, tout ce qui sera fait dans le bon sens, pour permettre à ce pays de retrouver la stabilité, bénéficiera l’adhésion du MIK. Parce que, le mouvement est majoritairement partie prenante de cette réélection du président IBK.

Mamadou Togola a également rappelé qu’aux lendemains de cette réélection, le mouvement a aussitôt investi le terrain. Chose qu’a été conclue par la tenue des conférences d’information sur le projet de société du président réélu. Aussi, des conférences de presse ont été tenues pour réaffirmer leur accompagnement et soutien au président de la République.

Cet attachement sans faille, à la cause de la nation, a même poussé le mouvement IBK-Kanou, à aller à la rencontre de la diaspora malienne. Pour ce faire, une équipe du directoire du MIK s’est rendue à Libreville au Gabon. Là-bas également, des militants très déterminés pour la cause, ont réservé un accueil digne, à la délégation venue de Bamako, à leur rencontre.

En définitive, s’il y a encore un survivant parmi ce pléthore de mouvements qu’a œuvré pour la réélection d’IBK, c’est bien le MIK. Il a toujours fait preuve de démonstration de force. Et son accompagnement au Président de la République reste intact. Donc, c’est l’un des mouvements sur lequel IBK doit toujours compter, afin de mieux exercer son second mandat.

Diakalia M Dembélé

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct