Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour faire de l’agriculture, un secteur porteur au Burkina Faso : 500 tracteurs équipés offerts aux producteurs pour mieux développer le secteur grâce au concours du groupement Toguna-Tropic AgroChem

Les producteurs burkinabés viennent de bénéficier d’une importante quantité d’équipements agricoles dont 500 tracteurs. Cela a été rendu possible grâce au concours du Groupement Toguna-Tropic AgroChem. Ces équipements permettront d’assurer la sécurité alimentaire dans le pays des hommes intègres où il est question de faire de l’agriculture, un secteur porteur et générateur de revenus.

toguna agro industrie tracteur   

Le président de la République du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est déterminé à mieux développer le secteur de l’agriculture de son pays. C’est pourquoi, il accorde aujourd’hui une importance capitale à ce secteur afin d’assurer la sécurité alimentaire. Raison pour laquelle, le thème de la campagne agricole 2016-2017 portait sur «l’intensification de la production agricole et création d’emplois décents par le développement des aménagements hydroagricoles et de l’irrigation». Au total, 1 603 558 tonnes de produits maraichers sont attendus. Il s’agit de 732 823 tonnes d’oignons bulbes, 37 879 tonnes de céréales, 59 236 tonnes de tubercules et 803 502 tonnes de fruits.

Le développement du secteur de l’agriculture passe obligatoirement par la dotation des producteurs en équipements. C’est dans ce cadre que le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques vient de mettre à la disposition des producteurs burkinabés : 500 tracteurs équipés, 100 motoculteurs et 750 motopompes, à travers la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural (Sonater).

Le président Roch Marc Christian Kaboré était très heureux de procéder, le 11 novembre dernier, à la remise de cette importante qualité d’équipements aux producteurs. Cet événement désormais inscrit dans les annales s’est déroulé à Logofourosso, localité située sur l’axe Bobo Dioulasso-Orodara. Ce fut une véritable fête.

Notons que l’Etat burkinabé a accordé plusieurs facilités afin que les producteurs puissent avoir accès à ces équipements. C’est pourquoi,  ils ont été exonérés des taxes de douane et de la TVA. Ce n’est pas tout. L’Etat burkinabé a également subventionné le prix. Par exemple : les tracteurs qui coûtent entre 15 à 20 millions de Fcfa sur le marché, sont cédés entre 7 et 9 millions de nos francs. D’où le satisfecit de nombreux producteurs, qui n’ont pas hésité à saluer cette belle initiative des autorités burkinabé.

Le Groupement Toguna-Tropic AgroChem est l’un des partenaires privilégiés de cet ambitieux programme de tracteurs. Cette structure est également un partenaire de Toguna-Industries qui fait la fierté du Mali dans ce secteur.

Le patron de Tropic AgroChem, Al Hassane Siénou, était très heureux de cette remise des tracteurs aux producteurs burkinabés. Il a saisi cette opportunité pour rassurer les bénéficiaires de la bonne qualité de ces engins. Il a ensuite insisté sur le service après-vente. Ainsi, les acquéreurs et tractoristes bénéficieront d’une formation. Sans oublier aussi la mise à la disposition des pièces de rechange ainsi que l’assistance des producteurs par une équipe mobile de dépannage.

                                                                                           

  A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd`hui mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct