Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Point de pesse hebdomadaire du gouvernement : ECLAIRAGE SUR LE FORUM «INVEST IN MALI»

A l’issue du Conseil des ministres d’hier, le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé, a rencontré la presse pour annoncer la tenue prochaine dans notre pays du forum  «Invest in Mali».

konimba sidibe ministre Investissement secteur prive modec

Ce forum qui va réunir entre 400 et 500 personnes est un événement à caractère mondial auquel participeront des chefs de gouvernement, des partenaires techniques et financiers, des hommes d’affaires, des institutions financières et économiques d’envergure internationale, a-t-il précisé.

Le forum  «Invest in Mali» a pour objectif de faire connaître les opportunités d’investissements dans notre pays qui sont, selon le ministre Sidibé, énormes mais peu connues par les partenaires. « Il s’agit de démontrer que le Mali dispose d’un cadre attrayant d’investissement avec un code d’investissements qui donne des facilités et des structures d’appui à l’investisseur », a-t-il déclaré, ajoutant que cette rencontre vise aussi  à faire en sorte que les opérateurs nationaux et internationaux se mettent ensemble pour nouer des partenariats avec des projets concrets.   

Répondant aux questions des journalistes, le ministre de la Promotion de l’investissement et du Secteur privé a assuré que les préparatifs du forum vont bon train avec l’implication des hommes d’affaires du pays. Plusieurs comités de travail ont été mis en  place.    

Quant au ministre des Affaires religieuses et du Culte, il a, lui, évoqué une communication informant le gouvernement de la phase aller du pèlerinage  2017. A ce propos, Thierno Amadou Oumar  Hass Diallo dira que des dispositions ont été prises pour que les 2000 pèlerins de la filière gouvernementale effectuent le voyage dans de bonnes conditions. Le dernier avion, a-t-il annoncé, devrait décoller hier soir vers 22 heures.

Enfin, le ministre Diallo a informé la presse d’une taxation de 375.000 Fcfa hors conditions du Hadj, imposée par le gouvernement saoudien aux pèlerins détenteurs de visa 2015 et 2016. Il a indiqué que son collègue en charge des Affaires étrangères a été informé de cette situation. Celui-ci s’est investi avec son homologue saoudien pour arranger les choses.

Lougaye ALMOULOUD

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct