Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Plus de 5 milliards pour convaincre les grévistes

Elle aura pris plusieurs semaines sur le temps d’apprentissage de nos enfants et même perturbé leur rythme de concentration, la crise scolaire qui a vu le débrayage d’un collectif de 17 syndicats enseignants a connu son épilogue, le 2 mai dernier, dans la soirée. Il a fallu pour le gouvernement une promesse de 5 milliards 620 millions de francs aux enseignants pour les convaincre de reprendre le chemin de l’école.

marche manifestation maitre professeur Enseignant foule colere

Si personne ne conteste la légitimité des revendications des enseignants, la mobilisation de ce montant pour un pays en ces temps de crise sécuritaire aiguë, relève d’une prouesse gouvernementale. Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga a accepté le sacrifice, à condition qu’il permette l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants du Mali et une incitation au travail bien fait.
Sur les cinq points de revendication posés par le collectif des enseignants, l’incidence financière de la nouvelle grille salariale, qui était le point principal du blocage, s’élève à 5 milliards 620 millions de francs CFA. Par ce geste, le gouvernement, après la résolution de la crise de la santé, à peine une semaine de la nomination et sa mise en place, prouve tout le bien qu’on pense de lui : la volonté d’apaiser un front social en ébullition, depuis des mois et la pacification du pays.

Par SD

 

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct