Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Plateforme OUI AN SON NA: l’esprit républicain d’IBK salué

La Plateforme OUI AN SON NA a animé, le vendredi dernier, une conférence de presse, au Grand hôtel, pour apprécier l’arrêt de la Cour constitutionnelle après avoir étudié le recours des députés de l’opposition sur le projet de référendum et salué l’esprit républicain et de sagesse du président de la République qui est à l’origine de cette décision.

coordination association griot djely mali referendum revision constitution manifestation marche an sonna oui

La conférence était animée par le président de la Plateforme, Ismaël DIALLO, et le secrétaire général, Youssouf GUINDO. C’était en présence d’autres membres de la Plateforme.
Le président de la Plateforme a expliqué que l’arrêt de la Cour constitutionnelle n’est pas synonyme d’abandon, mais simplement un report pour une meilleure consolidation du processus. Pour cela, la Plateforme s’est dit déterminée à rester dans sa mobilisation en faveur de cette initiative de révision constitutionnelle du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Aussi, a-t-elle réitéré son ouverture au débat démocratique.
Les responsables de la Plateforme OUI AN SON NA ont vivement salué l’esprit républicain et de sagesse du président de la République qui a bien voulu cette étape de report, suggérée par la Cour constitutionnelle dans le strict respect de la loi.
« Pour préserver nos acquis, la Plateforme OUI AN SON NA sollicite l’implication de toutes les forces vives de la nation à contribuer à l’élaboration d’un texte beaucoup plus consensuel pour l’intérêt supérieur des Maliens », peut-on lire dans sa déclaration.
De même, les conférenciers ont appelé toutes les forces vives du pays à aider le pays à rester derrière les idéaux de la paix et de la réconciliation comme le Mali s’est engagé à Alger, il y a deux ans.
Le président de la Plateforme, Ismaël DIALLA, a déclaré que leur organisation a comme ambition d’équilibrer le débat autour de la révision constitutionnelle pour que les Maliens soient informés sur l’importance du présent texte réforme constitutionnelle. Pour eux, ce texte contient beaucoup de choses importantes sur lesquelles les populations ne sont pas bien informées. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle, cette Plateforme composée de 52 grandes Associations, s’est donnée comme mission de mener des actions de communication et de sensibilisation sur le contenu du texte à Bamako et à l’intérieur du pays.
Ils estiment que leur sacrifice a déjà porté des fruits si bien qu’aujourd’hui beaucoup de Maliens connaissent la vérité concernant ce nouveau texte qui fait l’objet de beaucoup d’allégations non fondées. Pour les conférenciers, les députés ont échoué pour n’avoir pas fait la restitution du texte à la base au moment de son vote.
Le président de la Plateforme a appelé les Maliens à revenir à de meilleurs sentiments en privilégiant l’intérêt supérieur du pays et à se méfier de ceux-là qui ont des agendas cachés.
Le président a enfin salué l’engagement du président de la République à honorer notre pays dans le cadre de ses engagements pris vis-à-vis de la Communauté internationale pour le retour définitif du Mali dans le concert des Nations.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct