Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Phase II du Fonds Climat-Mali: 4 nouveaux projets financés

Après la fin de la phase pilote du Fonds Climat Mali qui a vu le financement de trois projets pour un montant total de 2,6 millions de dollars US, quatre nouveaux projets et programmes viennent d’être financés pour un coût de de 3. 658. 846 dollars US. La ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mme Keita Aida M’Bo, a présidé l’atelier de lancement desdits nouveaux projets. C’était le vendredi dernier au Centre de formation pour le développement (CFD).

Mme Keita Aida MBo ministre Environnement assainissement developpement durable conference climat mali

Piloté par l’Agence de l’Environnement et Développement Durable (AEDD), à travers un Secrétariat technique, le lancement de ces quatre nouveaux projets pour un montant total de 3. 658. 846 dollars US, dont trois projets ont déjà reçu les ressources financières, marque la fin de la phase pilote du Fonds Climat Mali qui a permis de financer en 2014, trois projets pour un montant total de 2,6 millions de dollars US suite à une première contribution de la Suède.
Si le représentant du Directeur pays du PNUD a reconnu que le Fonds Climat Mali était l’un des premiers en Afrique, il a surtout salué le leadership des autorités du pays qui a permis le renouvèlement du protocole entre le Mali et le bureau des fonds multipartenaires du PNUD pour quatre années. Pour Oumar Tamboura, ce renouvellement va permettre de consolider le fonds Climat Mali pour faire face aux défis et enjeux liés au changement climatique.
Créé le 26 janvier 2012 suite à un protocole d’accord signé entre le gouvernement du Mali et le bureau des fonds multi partenaires (MPTF) du PNUD à New York, les partenaires financiers actuels du fonds climat Mali sont la Suède et la Norvège. Elles ont apporté non seulement l’appui financier nécessaire pour le financement des propositions de projets et programmes, mais aussi pour la mise en place et le fonctionnement du secrétariat technique, cheville ouvrière du fonctionnement du fonds climat Mali.
L’objectif principal du fonds climat Mali, selon la ministre de l’Environnement, est d’aider le Mali à financer les interventions du développement stratégique telles que définies dans la stratégie nationale économie verte, résilience aux changements climatiques (EVRCC). Il doit aussi permettre la mise en œuvre intégrée du cadre stratégique climat pour passer d’une approche projet à une approche multisectorielle pour renforcer la résilience des populations vulnérables. Suite aux crises multisectorielle et sécuritaire que notre pays a connues, le fonds climat Mali n’a réellement démarré ses activités qu’en 2014 avec l’adoption de son plan d’investissement et le fonctionnement de trois propositions de programmes pour un montant de 2,6 millions de dollars US. Ces projets ont démarré en 2015. Après l’élaboration et la validation de ses outils de gouvernance, le secrétariat technique du fonds climat Mali a analysé et soumis à l’approbation du comité de pilotage en 2016, sept projets et programmes. Quatre projets ont été retenus en termes d’une sélection rigoureuse. Ces projets ont été actualisés retravaillés pour le secrétariat technique en rapport avec les organisations participantes des Nations unies et leurs partenaires de mise en œuvre, et soumis aux experts du bureau MPTF du PNUD en New York en novembre 2016, pour une dernière vérification avant le déblocage des fonds.
En tout état de cause, ces quatre projets interviennent dans les domaines aussi variés que divers comme l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’eau, etc.

Par Mohamed D. DIAWARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct