Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pharmacie Populaire du Mali: Le Professeur Mamady Sissoko renverse la tendance en si peu de temps !

La Pharmacie Populaire du Mali (PPM) ambitionne d’accroître le taux moyen de disponibilité à plus de 90%, finaliser l’informatisation intégrale de la PPM, réaliser une expertise immobilière en vue de valoriser le patrimoine de la PPM, opérationnaliser le département de contrôle de gestion et audit interne et réduire le taux de péremption au strict minimum.La Pharmacie Populaire du Mali a tenu, le Jeudi 20 Février 2020, la 86ème session extraordinaire de son Conseil d’Administration en présence de l’ensemble des administrateurs.
A l’ordre du jour, l’adoption du procès-verbal de la session extraordinaire de Mai 2019, l’examen du rapport d’activités 2019 et du budget 2020 ainsi que l’organigramme.

Le Président Directeur Général de la Pharmacie Populaire du Mali, Professeur Mamady Sissoko, a rappelé que « l’année 2019 a été marquée par une actualité riche et dense en activités au sein de la PPM », ajoutant que l’année 2019 a vu le retour de la performance au sein de la PPM après deux années consécutives de résultats négatifs.
“Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 14 323 364 943 F CFA contre une prévision de 10 722 618 000 F CFA. Cette performance dans un contexte d’achats et distribution de plus en plus difficile, est le fruit d’un travail de synergie entre la PPM et ses différentes partenaires et l’apaisement du climat social dans l’entreprise, sans oublier l’amélioration des conditions de travail”, a-t-il souligné.
S’agissant des investissements, la PPM a réalisé quatre entrepôts modernes préfabriqués dont celui de Bamako qui est déjà fonctionnel et a acquis de la logistique pour l’ensemble des entrepôts.

Evoquant des difficultés, le PDG Sissoko regrette le poids de la dette cumulée des deux derniers exercices écoulés et à la livraison des médicaments dans les zones d’insécurité avec l’enlèvement de deux véhicules du parc auto de la PPM. Aussi, il annonce que le chiffre d’affaires prévisionnel est de 16 416 477 170 F CFA, soit, un accroissement de 15% par rapport à la réalisation de 2019 avec un résultat. Et d’ajouter que ce budget 2020 permettra d’atteindre des performances encore meilleures aux fins de l’amélioration de la santé des populations.

Le PDG a lancé un appel à l’ensemble des travailleurs de la PPM, les incitant à faire plus preuve d’engagement, de responsabilité, d’esprit d’équipe, de professionnalisme et de transparence afin de prouver que la PPM peut mieux faire d’année en année.
Par ailleurs, Mamady Sissoko qui réaffirme son attachement profond au patrimoine commun, n’a pas caché sa réjouissance quant au fait que l’imposante entreprise dont il tient actuellement les reines, ait réussi à assurer avec efficacité et efficience, ses missions de service public à travers, notamment, l’approvisionnement, le stockage et la distribution de médicaments essentiels, de qualité et à moindre coût, sur l’ensemble du territoire national, y compris, les zones les plus difficiles d’accès.
Sur le plan de la gouvernance et de l’investissement, d’importantes activités y ont été également réalisées en vue de rendre la PPM encore plus prolifique en résultats. En effet, l’année écoulée, a, entre autres, enregistré l’audit organisationnel et financier de l’entreprise et qui a abouti à l’élaboration d’un nouvel organigramme avec la création d’un département régional du district et la création d’une division de la comptabilité-matières et de gestion.
A cela, il faut ajouter d’autres paramètres de bonne gouvernance telle que la formation du personnel d’encadrement sur la gestion budgétaire aussi bien que la budgétisation axée sur les résultats. La formation du personnel en informatique avancé et la tenue régulière des comités de gestion.
Au terme des perspective, le PGD, Mamady Sissoko, a précisé que son équipe et lui-même ambitionnaient d’élaborer un nouveau plan stratégique 2020-2024 pour la PPM, avec comme objectifs clairs, l’’accroissement du taux moyen de disponibilité à plus de 90%, la finalisation de l’informatisation intégrale de la PPM, la réalisation d’une expertise immobilière en vue de valoriser le patrimoine de la PPM, l’opérationnalisation du département de contrôle de gestion et audit interne et la réduction du taux de péremption au strict minimum.

La Rédaction

Source: Le Point du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct