Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ouverture de la session ordinaire d’octobre de l’Assemblée nationale : 61 lois seront examinées par les députés

La salle Modibo Keïta du parlement malien a abrité le lundi 2 octobre 2017, la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire d’octobre de l’Assemblée nationale du Mali. Ladite cérémonie était présidée par le président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé en présence des membres du gouvernement dont le premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, des diplomates accrédités au Mali et de nombreuses autres personnalités. Durant cette session budgétaire, il y aura non seulement 61 projets et propositions de lois qui seront examinées par les députés mais aussi, il y aura le renouvellement du bureau de l’institution parlementaire.

honorable issiaka sidibe depute president assemblee nationale rpm

« L’ordre du jour de la présente session ordinaire se focalisera naturellement sur l’examen et le vote du projet de budget d’Etat 2018 que le Gouvernement a soumis à l’approbation de l’Assemblée Nationale. Ce projet de budget vient à la suite de la modification que nous avons bien voulu apporter à la Loi de Finances 2017, lors de la séance plénière du 25 août dernier. L’adoption de ce« collectif budgétaire » a permis de prendre en charge les nouvelles ressources budgétaires du Mali pour un montant de 116,643 milliards de FCFA et les dépenses additionnelles qui s’élevaient à 53,030 milliards de FCFA », c’est par ces mots que le président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé a commencé son allocution.

Avant de signaler qu’en plus de la loi de finances 2018, 61 autres saisines seront examinées au cours de cette session, dont 27 ratifications d’ordonnance, 4 propositions de loi et 27autres projets de loi dont certains avaient été renvoyés lors des sessions précédentes. A cela, dit-il, s’ajoute également l’examen de 3 recueils du Conseil Economique, Social et Culturel.

« Nous aurons ainsi à nous prononcer, entre autres, sur les projets de loi portant règlement des budgets d’Etat 2014 et 2015 ; le projet de loi relatif à l’état de siège et à l’état d’urgence ; le projet de loi portant modification de la Loi relative à la protection des données à caractère personnel en République du Mali ; le projet de loi fixant les principes de gestion de la faune et de son habitat ; le projet de loi fixant les modalités de promotion et d’officialisation des langues nationales ; le projet de loi relatif aux Pratiques Commerciales Frauduleuses ; le projet de loi relatif aux Défenseurs des Droits de l’Homme ; le projet de loi portant modification du Code général des impôts », a-t-il dit. Selon Issaka Sidibé, il y’aura également des séances plénières spéciales au cours desquelles les différents membres du Gouvernement seront invités à faire le point de la mise en œuvre des ODD (Objectif pour le développement durable) au sein de leurs départements respectifs.

En outre, il a précisé qu’il y aura le renouvellement du Bureau de l’Assemblée Nationale et des Commissions permanentes. Par ailleurs, il a non seulement félicité le président IBK d’avoir sursis à la révision constitutionnelle mais aussi, il a souhaité à ce que l’élection du président de la Femafoot (Fédération malienne de football), prévue le dimanche 8 octobre prochain, se passe dans la quiétude. A l’en croire, durant cette session, l’Assemblée Nationale aura l’honneur de parrainer la Conférence des parlementaires des Etats Membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) sur le développement durable du Bassin du Niger.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct