Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Oumou Kouyaté : Une ambassadrice de la musique malienne

L’adage à chacun son destin sied à merveille au parcours d’Oumou Kouyaté, issue de la légendaire famille des Kouyaté, griot du Mandé aujourd’hui ambassadrice de la musique malienne résidente à Paris.

Oumou Kouyate chanteuse griotte

Cette grande dame de l’univers culturel a démarré sa carrière à l’aurore de l’indépendance de notre pays avec le mouvement pionnier dans les années 1964. A cette époque dans les premiers quartiers de Bamako, il était de coutume d’organiser le « Goumbé » où les adolescents et les jeunes s’adonnaient à la danse pour se divertir dans l’espace public. Le « Goumbé » est une danse exécuté aux sons des tambours. Lors d’une de ces soirées Oumou Kouyaté attira l’attention par la qualité de ses pas de danse. Ce fut le début d’une carrière prometteuse dans le domaine culturel. Dès lors elle est promu chanteuse des pionniers de son quartier natal de Bamako coura.

A partir de ce moment, l’avenir lui réserve des surprises qui lui feront gravir des échelles dans le monde de l’expression artistique. Les pionniers du Mali l’invite à Helsinki durant son adolescence. Puis elle est sélectionnée pour accompagner les dirigeantes maliennes sur invitation du Président algérien feu Ben Bella en Algérie.

A son retour, elle fut repérée par Mamadou Badian Kouyaté, le frère ainé de l’émérite écrivain Seydou Badian le fondateur du ballet national du Mali. Ce fut l’occasion pour elle de peaufiner son talent et de côtoyer la scène dans plusieurs pays du monde  dont : Abidjan, Dakar, Lagos, la Tunisie et les Etats-Unis d’Amérique. L’ensemble instrumental du Mali la sollicita également. Il fut un moment où elle évoluait avec les deux formations.

Pendant les années où l’ancien Président de la république du Mali Alpha Oumar Konaré demeurait ministre de la jeunesse elle reçut une décoration de l’Etat. Peu à peu l’artiste commence à évoluer avec des orchestres phares de la capitale dont le super Djata Band de feu Zani Diabaté en qualité de chanteuse. De fil en aiguille, elle rejoint la capitale de la Cote d’Ivoire puis au Gabon pour faire valoir la musique malienne.

Au terme d’une tournée qui la mènera en Europe dont la France, l’Espagne et l’Italie, elle s’établit à Paris dans les années 1987. Dès lors elle commence à produire des albums dans divers courants musicaux entre autre le Jazz, la musique traditionnelle malienne et la world music. De nos jours, l’artiste totalise 6 albums à son actif.

Son dernier album en date à au  titre évocateur de Nafoloko ne va pas dans la dentelle dans la perversité de l’homme face à l’argent. D’après l’artiste de nos jours l’argent est parvenu à exploser les fratries, les mariages, les plus belles amitiés… Juste un petit clin d’œil à l’endroit des mordus d’argent…. Un album à écouter impérativement. Actuellement Oumou Kouyaté est en séjour sur les terres ancestrales à Bamako.

Aboubacar Eros Sissoko

Source:  La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct