Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Oumar Mariko au meeting de l’association « JIGIYA SO: « Je ne peux pas être le Premier ministre d’IBK car il n’a ni la compétence, ni…»

Le samedi dernier, l’honorable Oumar Mariko, non moins président du parti Sadi (opposition) était l’invité vedette du meeting de l’association Jigiya so consacré en grande partie aux victimes des spéculations foncières. C’était au Palais de la  Culture Amadou Hamapthé Ba.

OUMAR MARIKO docteur politicien parti sadi

Cette tribune a été mise à profit par plusieurs victimes d’expropriation foncière de Bamako et des régions du Mali pour relater leur calvaire et demander justice. S’adressant à l’assistance lors de ce meeting, l’honorable Oumar Mariko  a exhorté les populations à une prise de conscience face à ces spéculations foncières. «Ce sont des ministres, des députés, des chefs de partis au pouvoir, des opérateurs économiques qui sont responsables de ce ces prédations foncières» a regretté l’honorable Oumar Mariko.

D’ailleurs, il a rappelé que s’il était Premier ministre de ce pays, il allait régler toutes ces questions de spéculation foncière en moins d’un mois. «Sauf que je ne peux pas être le Premier ministre d’IBK car il n’a ni la compétence, ni la foi, ni l’ambition» a martelé Dr Oumar Mariko.

Il faut rappeler que l’association Jigiya-So a été portée sur les fonts baptismaux par notre confrère Diossé Traoré de la radio Nyéta. Elle  a pour but de prévenir et d’aider au dénouement rapide des conflits impliquant des indigents et de défendre leurs intérêts.

 

Kassoum THERA

Par Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct