Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Opération libération du domaine public : Abdoullah Coulibaly appelle à la poursuite des opérations d’assainissement

A l’occasion d’une cérémonie de remerciement adressée à Madame le Gouverneur et aux maires du district de Bamako, le président du comité national d’organisation du sommet Afrique-France, M. Abdoullah Coulibaly, a prononcé un discours dans lequel, il a réitéré son soutien indéfectible au gouverneur pour tout ce qu’elle a fait en termes d’assainissement pour la réussite du sommet. Avant d’appeler à la poursuite des opérations d’assainissement. La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence du gouvernorat, en présence de madame le gouverneur et des élus communaux.

mbassadeur du Japon au Mali, SEM Daisuke KUROKI ; le Ministre de l'Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Mohamed Ag ERLAF abdoullah-coulibaly-commission-sommet-france-afrique-cnosaf

Dans son adresse, Abdoullah Coulibaly dira qu’il y a encore un an, peu de gens croyaient à la tenue du sommet à Bamako. Les pessimistes parlaient déjà de son attribution à d’autres pays. Mais, madame le gouverneur avait cru, a reconnu Abdoullah. «Du début à la fin, vous avez été avec nous. Sur les chantiers, sur les stades de football, sur les berges du fleuve, dans les sotrama, dans les rues avec les balais.
Vous avez prêché la bonne parole auprès des populations. Vous les avez galvanisées. Vous les avez accompagnées  au cœur de toutes les activités que le CNOSAF a initiées et menées ces derniers mois», a énuméré le président Abdoullah Coulibaly.
Pour Abdoullah, si Bamako, lentement mais sûrement, est en train de retrouver son lustre et sa coquetterie d’antan, c’est bien grâce à tout cela et à l’action déterminée et salvatrice de Madame le Gouverneur, qui a réalisé en quelques mois ce que, il y a peu, on considérait comme relevant de l’impossible.
« C’est l’occasion pour moi, d’appeler à la poursuite des opérations d’assainissement», a-t-il déclaré. Il a enfin annoncé qu’en partenariat avec le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du développement durable, il sera lancé officiellement avec le gouvernorat et les mairies, un concours «Bamako, Ville propre». Ce programme va consister à mettre en compétition les différentes communes du district et de l’intérieur des communes, les quartiers.
D_KEITA
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct