Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Onzième championnat national de Taekwondo : Bamako, Kayes et Mopti sur le podium

Sous la présidence du ministre des sports, Housséini Amion Guindo et le parrainage de Sékou Djigué, promoteur de Rantal Transit, se sont âprement disputés les 264 combats du onzième championnat national de Taekwondo, organisé par la Fédération malienne de Taekwondo (Femat). Les 132 combattants venus des ligues de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou Gao, Kidal et Bamako. A l’issu des duels, Bamako s’est hissé sur la plus haute marche du podium, suivi de Kayes (2ème) et Mopti (3ème).

ismael coulibaly art martiaux taekwondo karate

Les confrontations ont concerné plusieurs catégories. Chez les dames, dans la catégorie de – 45kg, Assétou Sylla de Bko a remporté la partie. Celles de -49kg par Awa Oulalé de Bko ; -53kg par Fatoumata Babo de Bko ; -57kg par Nana Doumbia de Bko ; -67kg par Zénab Doumbia ; -73kg par Korotoumou Karabimta de Bko ; +73kg par Rokia Traoré de Bamako.

Chez les hommes, la catégorie de moins de 45 kg a été gagné par Ibrahim Fané de Bko ; celle de -48kg enlevé par Siriman Ballo de Bko ; -51kg gagné par Drissa Coulibaly ; -55kg par Seydou A Tji de Bko ; -59kg par Mohamed Fofana de Bko ; -68kg par Issouf Soumano de Bko ; -73kg par Amara Konaté de Bko ; -78kg par Boubacar Coulibaly de Sikasso ; +78kg par Moustapha Diarra de Bko ; -68kg par Samba Niaré de Bko ; -54 kg par Batiétié Diallo de Tombouctou ; etc.

Selon le vice président de la FEMAT, Seydou Ly, l’organisation réussit dudit championnat a été possible grâce au soutien du ministère des sports et du comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm). «Avec l’accompagnement que nous bénéficions, nous nous sommes fixés comme but de réussir une médaille olympique pour les quatre prochaines années. Et nous avons une armée de combattants efficaces pour relever ce défi », déclare le vice président de la Femat.

Le parrain de l’évènement Sékou Djigué d’ajouter qu’aimant bien le sport de tout genre, il n’a pas hésité un seul instant de donner son accord afin d’apporter sa petite pierre de contribution. « Cela va dans le sens du développement du sport de façon général et du Taekwondo en particulier. Ce qu’on a vu aujourd’hui est satisfaisant, positif.

Ça donne de l’espoir à nous tous pour le développement de cette discipline. Il faut simplement la donner un coup de pouce, un coup de main. Et c’est ce que je fais à ma manière. Félicitation aux combattants et à l’organisation », a déclaré Sékou Djigué. La direction technique de la Femat a élevé le ministre des sports au grade de la ceinture noir 3eme dan de Taekwondo. La partie a pris fin par la remise des médailles.

Hadama B. Fofana

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct