Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Office du Niger : Plus de 32 milliards de FCFA pour les réalisations en 2017

L’Office du Niger a tenu la 39ème session ordinaire de son conseil d’administration le jeudi 29 décembre 2016 à la Direction générale de l’Office à Segou. C’était sous la présidence du Président directeur général de l’Office, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly. Le conseil a examiné et adopté les documents soumis à la 39ème session et a recommandé à l’Office du Niger ; le plan détaillé de l’utilisation du montant mis a sa disposition pour la réhabilitation au niveau du barrage de Markala ; la poursuite de processus de recrutement des agents conformément au besoin exprimé dans son plan de campagne agricole 2017-2018. Les administrateurs se sont penchés également sur l’exécution du budget 2016, le projet de budget 2017 le plan de campagne 2017-2018 et le programme d’entretien 2017 des ouvrages.

campagne-agricole-champ-office-niger

Dans son discours d’ouverture, le PDG a déclaré que l’année qui s’achève coïncide avec la 3ème année d’exécution du contrat plan pour la période 2014-2018. Il fait savoir qu’au cours de l’année 2017 une évaluation à mi-parcours devra etre faite. Il a profité de l’occasion pour présenter ses meilleurs vœux du Nouvel an aux administrateurs et à l’ensemble des travailleurs de l’Office du Niger ainsi que aux exploitants agricoles.

Pour l’exercice 2017, le budget adopté par la 39ème session du conseil est équilibré en recettes et en dépenses à 32, 289 milliards de francs CFA contre 28, 627 milliards FCFA en 2016, soit une augmentation de 12% par rapport. Cette augmentation est la concrétisation des ambitions du géant agricole à faire plus pour satisfaire l’autosuffisance alimentaire des populations du Mali et faire de notre pays le grenier de l’Afrique de l’ouest.

Le plan de campagne agricole 2017-2018 affiche des objectifs pertinents inscrtits dans le contrat plan 2014/2018 dans diffrents domaines. En effet, dans le domaine de la riziculture, l’Office prévoit 1 001 345 tonnes de riz paddy. En maraichage : toutes speculations confondues, 11 365 ha pour une production attendue de 341 045 tonnes.

En ce qui concerne la  culture de diversification pour la pomme de terre, 1625 ha pour une production attendue de 56 875 tonnes et pour le mais, 2435 ha pour une production attendue de 312 545 tonnes. Dans le domaine de l’aménagement hydroagricole, il est prévu la réalmisation de 10 382 ha et l’extention de 5 604 ha. Les travaux d’entretien concerneront l’ensemble du réseau hydrolique de l’Office et se chiffre à 4 859 639 889 Fcfa.

En termes d’activités collaboratives avec les autres services techniques, il est prévu l’instllation de 205 cages flottantes et la confection de 310 étangs piscicole. S’agissant de  l’élévage, il est prévu l’embouche bovine de 6350 têtes, et l’embouche ovine de 6955 têtes ; la production laitière de 1 317 964 litres. Dans le domaine de l’aviculture, l’on envisage 600 pondeuses pour une production de 162 000 œufs. Il est prévu également 1 990 140 doses de vaccin contre les neuf maladies les plus frequentes.

Dotigui NIARE

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct