Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

OFFICE DU NIGER : 32 milliards CFA pour booster la production agricole

Il s’agira d’accroître le rythme des aménagements, d’intensifier et de diversifier les productions agricoles, de renforcer les capacités des organisations paysannes et des agents de l’Office du Niger…

paysan-cultivateur-campagne-agricole-champ-verge

L’Office du Niger a tenu jeudi denier la 39e session de son conseil d’administration.  Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le conseil a adopté le budget 2017 de l’Office du Niger à 32,289 milliards de F CFA contre 28, 627 milliards en 2016, soit une augmentation de 12,79 %.

Les administrateurs de l’Office du Niger se sont réunis à Ségou à la direction de la structure pour la 39e session ordinaire de son conseil d’administration. La séance était présidée par le PDG de l’Office du Niger, Mamadou Mbaré Coulibaly.

L’ordre du jour portait sur l’adoption du procès-verbal de la 38e session ordinaire, la présentation du bilan de la campagne agricole 2015-2016, la présentation du bilan d’exécution du programme annuel d’entretien 2016, le bilan partiel de la campagne agricole 2016-2017, la présentation du suivi budgétaire 2016, les examens du plan de la campagne agricole 2017-2018, du programme annuel d’entretien 2017 et du projet de budget 2017.

Il devra permettre à la structure d’accroître le rythme des aménagements, d’intensifier et de diversifier les productions agricoles, de renforcer les capacités des organisations paysannes et des agents de l’Office du Niger, etc. Cette augmentation permettra à l’Office du Niger de renforcer ses acquis et de faire du Mali une puissance agricole dans la sous-région. Le PDG  de l’Office du Niger a assuré de tout mettre en œuvre pour relever ce défi.

L’ON mise, pour la compagne agricole 2017-2018, sur une production de 1 001 345 tonnes de riz paddy pour 158 406 ha. Pour la production maraîchère, l’entreprise prévoit une production 341 045 tonnes, 56 875 tonnes de pomme de terre, 312 545 tonnes de maïs. Il est aussi prévu de réhabiliter 10 382 ha, etc.

Les administrateurs ont recommandé à l’Office du Niger d’établir un plan détaillé de l’utilisation des milliards de F CFA mis à sa disposition pour la réhabilitation au niveau du barrage de Markala, de poursuivre le processus de recrutement des agents conformément au besoin exprimé dans son plan de campagne agricole 2017-2018.

Youssouf Coulibaly

Envoyé spécial

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct