Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Objectif faim zéro au Mali : Les acteurs en conclave à Bamako

Le facilitateur national et les experts du comité technique de suivi de l’étude de l’examen stratégique national de la sécurité alimentaire et nutritionnelle tiennent depuis hier une concertation. Cette rencontre délocalisée dans la capitale a fait l’examen de la sécurité alimentaire et de la nutrition de certaines régions.

programme alimentaire mondial pam faim zero

Organisées par le Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSCLP), ces concertations se tiennent à l’hôtel El Farouk du 22 au 23 novembre 2017. Elles concernent six régions à savoir Kayes, Koulikoro, Gao, Ménaka, Kidal et le district de Bamako. La rencontre qui devrait se tenir à Gao a été délocalisée à Bamako pour des questions de calendrier.

En s’engageant aux côtés des autres nations du monde à l’attente des objectifs, le Mali veut relever les défis gigantesques du Programme développement durable à l’horizon 2030 pour un Mali sans faim. Il s’agit d’éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. C’est dans ce contexte que notre pays à travers les ODD a fait la situation alimentaire et nutritionnelle des régions grâce à des concertations régionales. Cette étude a été pilotée par l’ancien président de la République, Dioncounda Traoré en tant que facilitateur national.

Un rapport provisoire a été établi qui dégage les priorités spécifiques des régions en matière de lutte contre la faim et la malnutrition. Il constitue une référence en matière de politique nationale du Programme développement durable à l’horizon 2030 pour un Mali sans faim. Pour Soussourou Dembélé du ministère de l’Economie et des Finances, la rencontre fera une large diffusion du rapport de l’examen stratégique national pour que l’ensemble des acteurs  qui ont partagé leurs expériences en matière de sécurité alimentaire, de nutrition et de lutte contre la faim.

Le facilitateur, Pr. Dioncounda Traoré, s’est dit honoré du choix porté sur sa modeste personne pour un si vaste programme. L’ancien président dit avoir beaucoup appris avec les experts et reste disponible à servir sa Nation. Il a appelé les acteurs à plus d’engagement.

Durant ces deux jours, les participants partageront le contenu du rapport de l’étude sur l’examen stratégique national de la sécurité alimentaire et de la nutrition au Mali. Ils formuleront des recommandations pour améliorer la sécurité alimentaire,  la nutrition pour un Mali sans faim à l’horizon 2030.

Zoumana Coulibaly

source: L’indicateur du Rénouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct