Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nouvel album d’Oumou Sangaré: sortie de « MÔGÔYA » le 7 mai 2017

La diva de la musique malienne, Oumou SANGARE, a animé, dimanche dernier à son hôtel, Résidence Wassulu, une conférence de presse pour annoncer aux mélomanes et ses fans, la sortie officielle de son nouvel album «Môgôya», prévue pour le 7 mai prochain, qui comportera 9 titres traitant des faits de société, de la déception, de son propre histoire. Dans cet album, Oumou dédie un titre «Malignalé», à la situation que notre pays vit.

oumou sangare artiste malienne

Selon l’artiste, avec ses partenaires, elle est en train de faire les derniers réglages de cet album, après « Séya » en 2009.
Aussi, a-t-elle fait savoir, elle a voulu cette conférence de presse avant sa tournée en France, aux USA, en Australie pour faire la promotion de ce nouvel album «Môgôya».
Par ailleurs, a révélé la Diva, après cette tournée, elle compte organiser une soirée ou un concert de dédicace de cet album à Bamako, sans donner plus de précisions.
Pour Oumou SANGARE, elle dit choisir le titre principal «Môgôya» pour parler de la trahison, du non-respect à la parole donnée dont actuellement tout le monde en est victime.
Outre cette thématique, l’album, qui comportera au moins 9 titres, traitera également des faits de société, de la déception, de son histoire à elle, entre autres. Dans cet opus elle dédie également un titre « Malignalé», à la situation que notre pays vit. A travers ce morceau, la diva chante et magnifie les potentialités du pays tout en invitant les responsables de s’unir pour la construction du pays.
Pour Oumou SANGARE, la situation de notre pays n’est pas irréversible et personne ne viendra construire le pays à notre place.
« Malgré ce qui se passe aujourd’hui au Mali, je demeure convaincue que le pays à de l’avenir. L’espoir est permis. J’ai confiance au peuple du Mali, mais aussi à nos amis. C’est pourquoi j’ai vanté mon pays dans un titre : Malignalé. C’est un cri d’espoir et d’appel à tous les fils du pays», a-t-elle expliqué.
Quant au genre de l’album «Môgôya», elle dit avoir choisi le mixage de la tradition et de la modernité. Selon elle, c’est ce genre musical qui est en train d’être imposé avec la mondialisation.
«La musique évolue avec la société et donc nous devons aussi nous y adapter. Mais dans tous les cas, nous devons garder des places de choix à nos percussions comme le tam-tam. Autant vous avez de la modernité, autant des musiques de Wassulu profond dans cet album», a souligné l’artiste.
Aussi, a-t-elle fait savoir, pour l’élaboration de l’album plusieurs artistes africains et européens y ont été associés et c’est ce qui fait, à son avis, l’originalité de l‘œuvre.
« Certains clips de mon album ont été faits par des jeunes maliens qui ont vraiment du talent à vendre. J’ai été impressionnée par le savoir-faire de ces jeunes. Je pense maintenant que nous devons faire en sorte que nos jeunes soient connus, à travers nous», a martelé Oumou SANGARE.
Par ailleurs, elle ambitionne avec cet album de battre le record de 82 concerts de son précédent album «Séya».
A noter que la conférence a été également marquée par la projection de 2 clips de ce nouvel album à savoir : « Yéré faga niany » et « Fadjamou ».

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct