Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nosrat al-Islam wal-Mouslimin revendique plusieurs attaques et affirme disposer d’armes anti-aériennes

Le groupe « Nosrat al-Islam wal-Mouslimin » dirigé par Iyad Ag Ghali a revendiqué, dans un communiqué en date du samedi dernier, l’attaque qui a visé le camp militaire de Bintagoungou, localité située à environ 65 km à l’ouest de Tombouctou. Au cours de laquelle environ 5 militaires ont été tués et 8 autres blessés, de sources officielles.

iyad ag ghali djihadiste leader terroriste islamiste ansar dine

Dans ce communiqué dont nous avons eu une copie, le groupe déclare que ses éléments ont pris le contrôle du camp de l’armée dans la localité de Bintagoungou. Avant d’emporter des véhicules équipés d’armes lourdes, des armes anti-aériennes et des munitions. De même qu’il affirme avoir détruit le dispositif militaire installé pour la circonstance.

Aussi, le groupe évoque plusieurs militaires tués sans avancer de nombre précis. Il confirme également avoir perdu un élément au cours de cette opération.

Par ailleurs, le groupe a indiqué avoir mené plusieurs opérations au cours de la semaine dernière, dont la dernière en date est celle dans la région de Ménaka, à l’extrême  nord-est du pays.

Il convient de préciser que le groupe « Nosrat al-Islam wal-Mouslimin » qui regroupe tous les groupes jihadistes au Sahel affiliés à AQMI a revendiqué plusieurs attaques parmi lesquelles celle perpétrée le dimanche dernier contre le complexe hôtelier Kangaba très fréquenté par les touristes au cours de laquelle 9 personnes ont été tuées, de sources officielles dont des Occidentaux.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct