Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nombre d’emplois créés: le modem conteste les chiffres du ministre

Le Mouvement national des diplômés sans-emplois du Mali (MODEM) a fait un sit-in hier lundi de 11heures à 12 heures devant la Bourse de travail, pour, soutiennent ses responsables, réclamer au ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle et au président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, les 200 000 emplois promis aux Maliens.

mahamane ibrahim toure president Mouvement national diplomes sans emplois Mali MODEM

Pour eux, à un an de la fin du premier quinquennat du Président IBK, la promesse électorale de créer 200 000 emplois est loin du compte.
Ils étaient de dizaines de jeunes, membres du MODEM et d’organisations des jeunes alliées, à se rassembler, hier lundi, devant la Bourse du travail avec des slogans et banderoles hostiles au régime.
« On veut nos 200 000 emplois », « IBK, nos 200 000 emplois », « Abas le ministre Ben KATTRA », « On ne croisera plus les bras », étaient, entre autres, propos scandés par les manifestants.
Selon le président du Mouvement national des diplômés sans-emplois du Mali (MODEM), Mahamane Ibrahim TOURE, la manifestation vise à attirer l’attention des autorités sur la promesse de campagne du Président IBK en faveur de la création d’emplois. A un an de la fin du premier quinquennat du Président IBK, le président du MODEM estime qu’il y a encore des efforts à fournir pour atteindre l’objectif du nombre d’emploi promus.
« Depuis l’élection du Président IBK à la magistrature suprême, c’est devenue une obligation pour lui de réaliser ce qu’il a promi pendant la campagne électorale. Si cela n’est pas fait, c’est aussi un devoir pour nous de réclamer ce qui nous a été promis. Donc, nous sortons aujourd’hui (ndlr hier lundi) pour réclamer notre part dans les 200 000 emplois du président IBK», a expliqué M. TOURE.
Aussi, à travers la manifestation, il s’agissait pour le MODEM d’informer l’opinion nationale et singulièrement le Président de la République que les chiffres sur les emplois créés ne sont pas fondés.
En effet, estime-t-il, les 160 000 emplois créés, soit 99, 8%, annoncés par le ministre Maouloud Ben KATTRA est un bilan élogieux, sauf que c’est du bluff.
Pour lui, les statistiques sur lesquelles le ministre se fonde ne reflètent pas la réalité sur le terrain.
«Le constat de la création de ces emplois ne sont pas du tout visible sur le terrain. En tant que responsable du MODEM, je ne me reconnais pas dans ces chiffres annoncés par le ministre Ben KATTRA. Nous pensons que ces chiffres rentrent plutôt dans le cadre d’une politique de séduction du Président de la République par le ministre Ben KATTRA», a estimé le président du MODEM, pour qui les chômeurs, fils des pauvres, sont toujours au même point de départ.
« Nous n’avons pas d’emplois jusqu’à présent. Nous sommes toujours à l’attente des 200 000 emplois promis depuis le 4 septembre 2013, date à laquelle IBK été élu président de la République », a déclaré le président du MODEM qui souligne toutefois que la mobilisation n’est pas destinée contre la personne du Chef de l’Etat.
Au contraire, l’un des objectifs de cette mobilisation est d’informer le président de la République que le ministre Ben KATTRA n’est pas en train de jouer la mission à lui assignée. Et ce qui est écœurant c’est le népotisme et le favoritisme que le ministre Ben KATTRA est en train d’encourager en donnant du travail à certains de ses proches au détriment de milliers de jeunes qui cherchent de l’emploi, s’est-il indigné.
Par ailleurs, le président du MODEM a fait savoir qu’il a échappé, la semaine dernière, à la furie des loubards orchestrés, qu’il soupçonne être des éléments envoyés par le ministre Ben KATTRA pour empêcher la tenue de ce présent sit-in d’information.
«J’ai eu la vie sauve grâce à l’intervention des membres du MODEM qui se sont opposés à ces loubards à la Maison des jeunes de Bamako. Mais rien ne nous fera reculer. Nous allons continuer à nous mobiliser pour réclamer notre part dans les 200 000 emplois. C’est une série d’activités qui se tiendront dans plusieurs quartiers de Bamako», a martelé Mahamane Ibrahim TOURE.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct