Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nigeria: un bébé ‘prodige’ serait né avec des pouvoirs de guérisons

La naissance d’un «garçon prodige», appelé «Daddy Samuel», à Akure, la capitale de l’État d’Ondo, au Nigeria a transformé la résidence de ses parents en une sorte de centre de guérison miraculeuse.

bebe enfant maternite

Les voisins de la famille et certains qui habitent loin d’elle, assiègent la maison tous les jours pour demander l’aide spirituelle du bébé de deux mois qui dit-on aurait parlé dans le berceau – deux semaines après la naissance.

Samuel, dont les parents affirment qu’il est né avec un tas de feuilles collées dans une mèche de cheveux, est censé posséder un pouvoir de guérison spécial.

Publicité

M. Olusola Ajayi, le père de Samuel, a déclaré:
« Ma femme a accouché le 28 août après qu’un bouquet de feuilles est sorti de son utérus et nous avons été étonnés après qu’il ait commencé à parler, nous ordonnant de proclamer sa venue au monde. »

Selon les parents, les pouvoirs mystérieux de Samuel, né dans un centre de santé à Akure, sont devenus vérifiables à partir du moment où des feuilles auraient précédé sa sortie de l’utérus de sa mère.

« Deux semaines plus tard, Samuel nous a choqués ainsi que ses trois frères aînés quand il nous a ordonné de proclamer sa venue au monde », a déclaré Ajayi.

Cependant, le bébé n’a pas parlé, lorsque les correspondants de l’agence de presse NAN ont visité la maison de la famille. Les parents ne pouvaient pas non plus montrer le bouquet de feuilles, ni faire jouer l’enregistrement des paroles du bébé. Pourtant, le père et la mère ont insisté sur sa naissance miraculeuse.

Les parents, qui ont récemment déménagé de Lagos, ont dit qu’ils avaient pensé à plusieurs tentatives d’avorter la grossesse du garçon en raison des difficultés économiques. Surtout qu’ils ont déjà trois garçons à entretenir.
Certains des visiteurs, ont dit qu’ils étaient là pour satisfaire leur curiosité et pour chercher une assistance spirituelle.

Pasteur Gabriel Oluwadamilare de l’église céleste du Christ (CCC) La paroisse de Shalom, Ikorodu, Etat de Lagos a décrit le bébé comme un véritable messager de Dieu.

Oluwadamilare a dit que les circonstances qui entouraient la naissance du nouveau-né se sont également produites dans la Bible.
« Je suis vraiment venu voir la gloire et je n’ai aucun doute à ce sujet. Ma position est que ce qui s’est passé est vrai parce que rien n’est impossible avec Dieu.
« Je suis venu chercher une solution spirituelle à l’égard d’une dame qui a visité plusieurs hôpitaux de Lagos pour des problèmes osseux au cours des cinq dernières années.
« Il n’y a rien de sorcier concernant le fait que le garçon vienne au monde avec un tas de feuilles, c’est juste un signe de Dieu », a noté le pasteur.

L’un des travailleurs de l’église, Maruf Akande, également connu sous le nom d’Alfa, a déclaré que la situation était une merveille pour lui, soutenant que le bébé a commencé à parler quand il avait seulement deux semaines.

Selon Akande, qui prétendait être le directeur du centre spirituel, les gens venaient à son centre depuis un mois, et les parents du bébé ne se sont pas reposés à cause de la foule qui continue de venir.

Publicité

« Le service rendu était gratuit au départ mais nous avons commencé à percevoir une taxe de consultation de 500N par tête en vue de réduire la foule. pourtant ils continuent à venir.
« Les gens qui ont besoin d’aide viennent de loin – de Lagos, d’Abuja et même de l’étranger et peuvent témoigner de la gloire de Dieu.
« Par exemple, une femme est venue d’Abuja avec trois ans de grossesse mais elle a accouché dans un bus qui la ramenait à Abuja après avoir pris de l’eau en sachet qui lui avait été donnée ici.
« Le bébé a seulement parlé deux fois et depuis lors il a transféré l’esprit à sa mère qui peut guérir n’importe qui chaque fois qu’elle porte le bébé au sein.
« Tout a commencé quand ce bébé Samuel a commencé à dire après deux semaines que ses parents devraient annoncer sa gloire au monde entier », a déclaré Akande.

Selon lui, le bébé est nourri de bouillie et prend encore son lait maternel.

Une autre travailleuse sur place, Mme Aina Bello, a déclaré que son mari était un bénéficiaire du garçon prodige. Bello a dit que son mari était malade pendant six jours, et que certains hôpitaux l’ont rejeté, car ils n’avaient pas de solution à sa maladie.
« Nous venions de découvrir que mon mari s’est évanoui, tout son système corporel est devenu anormal et il était dans cette position depuis six jours.
« Nous avons dépensé environ 45 000 N dans différents hôpitaux, mais la situation est restée la même. Même certains l’ont rejeté.
« Mais c’est grâce au bébé Samuel que Dieu a utilisé pour guérir mon mari. La mère de Samuel vient de me dire, ayant reçu l’inspiration du bébé Samuel, de lui donner de l’eau en sachet et m’a demandé de donner l’aumône, ce que j’ai fait.

« À ma grande surprise, quand j’ai fait comme il a été instruit, mon mari vient d’être guéri. Il peut marcher et faire des choses normales maintenant », a-t-elle dit.

Selon elle, aucune somme d’argent ne lui a été demandée, et elle est depuis devenue une bénévole prenant soin des vêtements du bébé.

La rédation

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct