Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

NIGER : MAHAMADOU ISSOUFOU VEUT RENFORCER SON ARMÉE EN 2018

Mahamadou Issoufou, lors de son allocution télévisée de Nouvel An, a souligné sa volonté de renforcer l’armée nationale pour mieux combattre les mouvements jihadistes qui opèrent dans la zone.

Mahamadou Issoufou pour un programme de montée en puissance de l’armée

Le Président nigérien Mahamadou Issoufou s’est adressé à la nation à la veille du Nouvel An, le dimanche 31 décembre 2017. Dans son discours, le Chef de l’État a dévoilé son projet de renforcement des forces armées nationales. Il a indiqué que son objectif est de redynamiser l’armée qui fait face à des groupes jihadistes responsables d’attaques meurtrières et récurrentes. “En 2017, nous avons été confrontés aux menaces que font peser sur notre pays les organisations terroristes et criminelles“, a indiqué le président.

Les soldats nigériens ont, en effet, plusieurs fois essuyé des attaques terroristes. Le 21 octobre 2017, le camp de la gendarmerie d’Ayorou, localité située à 180 km au nord de Niamey, dans la région de Tillabéry, a été attaqué par des islamistes armés. Au moins 13 gendarmes ont été tués. Quelques jours en arrière, des membres des forces spéciales américaines et des militaires nigériens sont tombés dans un guet-apens à proximité de la frontière avec le Mali. Quatre soldats nigériens ont été tués et huit blessés.

Toutes ces attaques montrent que l’armée nigérienne paie un lourd tribut au terrorisme de manière directe. Cependant, cela n’affecte pas l’engagement du pays à lutter contre le terrorisme et de nombreux efforts sont effectués pour repousser les terroristes. « Le Niger s’est efforcé de recruter, former, entrainer et équiper ses soldats. Et ces efforts ne faibliront pas en 2018 », a assuré le Chef de l’État.

Mahamadou Issoufou a aussi promis un « programme de montée en puissance » de l’armée, avec « la création d’infrastructures militaires partout où cela est nécessaire ». L’objectif de ce plan est de doter l’armée afin d’être « capable de faire face à toute menace, quelle qu’elle soit », a-t-il expliqué.

Rappelons aussi que le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert aux États-Unis et à la France pour l’armement de leurs drones, utilisés jusqu’ici comme moyen de surveillance aérienne. Ces engins redoutables, qui peuvent éliminer n’importe quelle cible dans la région, ont pour but de contrer les avancées islamiques.

Source: afrique-sur7

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct