Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Niger : l’armée américaine va déployer des drones armés et de nouvelle troupes à Agadez

Le gouvernement nigérien a donné son accord au ministère de la Défense américain pour faire voler des drones armés depuis Niamey, ont déclaré jeudi des responsables du Pentagone. C’est une avancée importante pour l’armée américaine en Afrique. Les vols de drones vont commencé rapidement.

Un protocole d’accord entre les Etats-Unis et le Niger, finalisé cette semaine, prévoit que les avions pilotés à distance seront armés initialement, par le Commandement militaire de l’Afrique, à la base aérienne nigérienne de Niamey où ils sont actuellement déployés sans armes.

Les drones seront déplacés vers une base aérienne nigérienne à Agadez, où des troupes américaines seront également déployées. Les responsables du Pentagone ont déclaré que la nouvelle mission augmenterait de manière significative le nombre de troupes américaines au Niger. “Cette opération soutient le partenariat stratégique à long terme entre les Etats-Unis et le Niger, ainsi que les efforts en cours pour contrer l’extrémisme violent dans toute la région“, a déclaré le ministère de la Défense dans une réponse au New York Times.

Le gouvernement du Niger et les Etats-Unis se sont engagés à travailler ensemble pour empêcher les organisations terroristes d’utiliser la région comme refuge“, a déclaré le commandant Audricia Harris, porte-parole du département de la Défense. Elle a ajouté que pour des « raisons de sécurité opérationnelle », elle ne pouvait pas commenter « des autorités ou autorisations militaires spécifiques ».

Le Pentagone essayait depuis deux ans d’obtenir la permission du gouvernement nigérien de placer des bombes et des missiles à guidage de précision sur une flotte de Faucheurs à quitter Niamey. Les responsables du Pentagone affirment que les drones augmenteraient la capacité de l’armée à poursuivre les extrémistes en Afrique de l’Ouest, dans une zone qui pourrait s’étendre du Mali au Tchad, et du Nigeria au sud de la Libye.

Une telle zone d’opérations pour les drones permettrait à l’armée de cibler les combattants affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique, à Boko Haram et à l’Etat islamique, ont indiqué des responsables.

Alors que les Etats-Unis ont réussi à atteindre des cibles yéménites, somaliennes et libyennes à partir de bases situées à Djibouti et dans le sud de l’Italie, leur portée en Afrique de l’Ouest était plus limitée.

afrik.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct