Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Musée des Armées : L’ALLEMAGNE APPORTE UNE PRECIEUSE CONTRIBUTION

Si l’Allemagne a été le premier pays au monde à reconnaître l’indépendance du Mali en 1960, elle est aussi, à travers sa coopération, le premier partenaire à remettre au Musée des Forces armées maliennes un lot de fournitures techniques, par les officiers allemands de l’EUTM (la Mission d’entraînement de l’Union européenne au Mali).

alpha oumar konare ancien president mali

La cérémonie de remise était présidée, hier mercredi, par le Général de brigade Salifou Koné, Secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants. Il y avait aussi les officiers de l’Armée allemande au sein de l’EUTM.
D’une valeur de 5,8 millions de Fcfa, ce don est composé d’ordinateurs, d’imprimantes en couleur, de rétroprojecteurs, d’outils de formation du personnel et d’autres objets pouvant aider dans la conservation, la restauration et l’entretien de nos installations. « Ce don est un jalon important dans la coopération entre nos deux forces armées et surtout nous aide à poursuivre nos efforts d’entretien et de formation du personnel », a souligné le directeur général du Musée des Armées, le Colonel-major Modibo Mariko. Il a ensuite tenu à remercier le Lieutenant-Colonel Harald Lamatsch, commandant adjoint de l’EUTM, le major Docteur Christian Hartman, consultant stratégique des forces spéciales de l’EUTM ainsi que le capitaine Schimdt.
Pour le commandant Lamatsch, l’avenir se construit à travers le passé. La conservation des objets aidera certainement les générations futures à comprendre ce qui s’est passé. Selon lui, la présence de l’Allemagne, à travers l’EUTM au Mali, n’est pas que militaire, il y a aussi l’aspect patrimoine culturel à travers lequel son pays veut laisser ses traces.
La cérémonie a pris fin par la remise symbolique du don au Général de brigade Salifou Koné. Les soldats allemands ont ensuite visité les objets exposés au musée. La voiture de l’ancien président, feu Modibo Kéita, a attiré l’attention des visiteurs du jour qui ont même pris place à bord du véhicule blanc, en immortalisant leur geste par des photos.
On rappelle que le musée a été construit en 2006, suite à une visite du président d’alors, Alpha Oumar Konaré, à Alger. Et depuis cette date, le musée n’avait pas reçu de coup de main pour la restauration des objets qui y sont exposés.
Le musée est ouvert du lundi au vendredi, de 08 heures à 16 heures et l’entrée est gratuite.

A. DIARRA

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct