Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Modibo Koné et Mamadou Oumar Sidibé rallient IBK : Soumaïla Cissé court-circuité

Au moins quatre, des vingt-deux candidats disqualifiés pour le second tour de la présidentielle ont déclaré leur soutien au candidat Ibrahim Boubacar Keïta. L’étau se resserre sur l’opposant Soumaïla Cissé.

Vague de ralliements derrière IBK. Après Djeybou N’diaye, dans la journée d’hier, le candidat du Mouvement Mali Kanu (MMK), Modibo Koné a rejoint le camp du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta. Il a décidé de le soutenir au second tour de la présidentielle contre le candidat de l’URD Soumaïla Cissé. «…après une large consultation des militants et des militantes du mouvement et de nos partenaires nous avons analysé les deux candidats en substance notre choix a été porté sur le candidat Ibrahim Boubacar Keïta», a annoncé jeudi 9 mars le candidat du MMK au cours d’un point de presse. Un rocambolesque retournement de situation qui laisse pantois plus d’un observateur de la scène politique. Car personne ou presque n’avait parié sur un tel scénario. Et pour cause: l’ancien PDG de la Compagnie Malienne de Développement des Textiles (CMDT), Modibo Koné s’était clairement aligné dans le camp de l’opposition pendant toute la campagne.

Si ce choix du natif de Markala est un coup dur pour le principal candidat de l’opposition, il n’en est pas moins pour Paul Ismaël Boro. Car démissionnaire du parti au pouvoir, RPM, devenu collaborateur de Modibo Koné, le mardi 7 août, il a prononcé une déclaration au nom de mentor lors du grand meeting de l’opposition pour contester les résultats de l’élection. Chassé à la tête du Centre international de Conférence de Bamako, l’homme était très critique à l’égard du pouvoir. Il a été court-circuité.

À l’instar de Modibo Koné, Mamadou Oumar Sidibé, autre candidat proche de l’opposition a retourné sa veste. Au second tour il a opté pour le candidat de la Plateforme ‘’Ensemble pour le Mali’’ Ibrahim Boubacar Keïta.

Le match s’annonce d’ores et déjà compliqué à jouer pour Soumaïla Cissé.

Lassina NIANGALY

 

Source: Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct