Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Minusm actu : Bamako : Appui aux jeunes défenseurs des droits de l’homme

Les 30 et 31 janvier derniers à Bamako, la MINUSMA a organisé un atelier de formation sur la surveillance active des droits civils et politiques. Initié par la Division des droits de l’homme et de la protection, cet atelier est le premier d’un programme de renforcement des capacités des jeunes issus d’organisations de défenses des droits de l’homme, émergeantes et actives sur le terrain.

10 femmes et 19 hommes ont participé à cet atelier. Parmi eux, les représentants des organisations Tribune Jeune pour le Droit au Mali (TRIJEUD), Juristes en Herbe, l’Observatoire des Droits Humains et de la Paix (ODHP), SOS Albinisme, Droits de l’Homme au Quotidien (DHQ), le Regroupement des Jeunes pour le Droit Humain et la bonne Gouvernance (RJDHG), le Centre d’Assistance et de Promotion des Droits Humains (CAPDH) et le Forum national pour l’éducation aux Droits de l’homme.

 Tombouctou : des adductions d’eau pour faciliter la vie des habitants et le retour des déplacés

Le lundi 14 janvier 2019 a eu lieu la cérémonie de remise du projet de réalisation de 2 adductions d’eau sommaires (AES) et de réhabilitation de 3 AES dans les communes de Gargando, Aljounoub, Douékiré dans le Cercle de Goundam et Soboundou dans le Cercle de Niafunké, dans la région de Tombouctou.

Ce projet s’inscrit dans une logique de favoriser le retour de ces populations déplacées et réfugiées par l’amélioration de l’accès à l’eau potable, la réduction des risques d’insécurité alimentaire, à travers la valorisation des ressources locales et la diversification des activités génératrices de revenus.

En ouvrant la voie au retour des populations déplacées et réfugiées par l’accès à l’eau potable, ces ouvrages hydrauliques peuvent également être un facteur de cohésion sociale, de stabilisation des communautés et de consolidation du processus de paix.

Gao : le contingent Sri Lankais décoré !

Jeudi 7 février, le contingent de la compagnie sri lankaise de convoi logistique de la MINUSMA à Gao a reçu au « Super Camp » de la Mission la médaille de reconnaissance des Nations Unies, après plus d’un an d’activité dans les secteurs Nord, Ouest et Est de la mission onusienne.

Ils sont 197 soldats de la paix à avoir reçu cette décoration des Nations Unies, décernée au personnel en uniforme en fin de mission. Le contingent sri lankais, arrivé au Mali le 24 décembre 2017, était chargé d’assurer le convoi logistique dans les régions du Nord et du Centre pour assurer le fonctionnement des bases de la MINUSMA.

Depuis la création de la Mission de paix des Nations Unies, la contribution des troupes sri lankaises à la promotion de la paix est énorme et incontestable. Nous avons un précieux et long héritage d’engagement en faveur de la paix dans le monde », a déclaré le Général de brigade Kulathunga, Commandant du contingent sri lankais de la MINUSMA à Gao.

Gao mieux responsabiliser les acteurs de la société civile  dans la vie publique

L’Appui au dialogue entre la société civile et les acteurs des collectivités territoriales, pour l’inclusion politique, la prise de décision et la gouvernance collaborative, est le thème d’une formation qui s’est tenue les 5 et 6 février derniers à Gao, au siège de la coordination régionale des associations et ONG de la ville. Financée par la MINUSMA, à travers sa Division des Affaires Civiles (DAC), elle a concerné des participants issus des organisations de la société civile (OSC) de la cité des Askia.

L’objectif de cette formation est d’appuyer la société civile afin qu’elle joue mieux son rôle dans la vie publique

Source: lechallenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct