Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ministère de l’Elevage et de la pêche Dr Nango Dembélé passe le témoin à Mme Ly Taher Dravé

Le département de l’Elevage et de la pêchée a abrité, le 13 avril 2017, la passation de service entre le ministre sortant, Dr Nango Dembélé, et le ministre rentrant, Mme Ly Taher Dravé.

Nango Dembele ministre Ly Ataher ndiaye ministre elevation peche passation

C’était en présence du secrétaire général du syndicat national de la production, Bakary Togola, des membres du cabinet, des directeurs des services rattachés au département de l’élevage. Prenant la parole, en premier, le premier responsable des travailleurs du département, Togola, a salué la bonne relation collaboration qui a prévalu entre les travailleurs et le ministre Nango. Il s’est réjouit d’ailleurs des multiples projets exécutés par le secteur sous la conduite du Dr Nango même si beaucoup restent à faire. « On gardera de vous au ministère de l’élevage, un ministre qui a mis le Mali au dessus de tout », indique Bakary Togola. Avant de se réjouir de l’arrivée de Mme Ly Taher Dravé. « Notre disponibilité ne fera pas défaut pour vous accompagner dans votre tâche. Mais, nous vous demandons aussi de poursuivre le dialogue social que votre prédécesseur a bien exploité avec nous. A chaque fois que les problèmes se posent, nous sommes ouverts au dialogue pour trouver une solution», a dit le secrétaire général au ministre Dravé. Dr Nango Dembélé a, à son tour, félicité Mme Ly Taher Dravé pour la confiance placée en elle de gérer le département de l’élevage. « Plus de seize mois passés ici. Mais j’ai trouvé une famille ici. Ils m’ont tous accompagné sans réserves. Je n’ai jamais senti de démission de la part des travailleurs. Je vous laisse un personnel compétent Mme Dravé. C’est à vous de les utiliser. Ne les sous estimé pas. Il n’y a pas de résultat individuel, mais collectif », a conseillé Dr Nango Dembélé à son successeur Taher Dravé. Il a par ailleurs souligné quelques difficultés du département comme l’équipement, le faible budget concernant l’inspection. «J’espère que vous allez continuer le plaidoyer pour faire plus que mon équipe», souligne Nango. Mme Ly Taher Dravé d’ajouter, «je suis rassuré déjà. J’ai eu des conseils, des témoignages. Tout laisse à croire que ça ira. Et je vous demande de m’adopter dans la famille pour relever les défis du département. Je ne pourrai le faire seul, j’ai besoin de votre soutien, vos conseils, suggestions pour y arriver», a-t-elle lancé aux travailleurs.
Hadama B

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct