Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Migration: Alassane, disparu en mer et donné pour mort, réapparaît

Au Sénégal, comme partout en Afrique, les histoires de migrants finissent souvent mal. Que ce soit dans le désert ou en mer, les drames se multiplient laissant partout des familles endeuillées. Mais pour une fois, une histoire de voyage, de recherche d’un monde meilleur, s’est bien terminée.

famille Ndoye senegal dakar maison logement village

La petite maison de la famille Ndoye est plantée devant la mer à Rufisque. Ici, tous les habitants sont des lebous, des filles et fils de l’océan. Alassane, le cadet, est parti il y a un an pour le Maroc. Enchaînant les galères, il est monté le 8 septembre dernier dans une pirogue pour rejoindre l’Espagne. Une semaine plus tard, son frère Gorgui reçoit de mauvaises nouvelles.

« Ces amis nous ont dit que la pirogue qu’il avait pris pour aller vers l’Espagne était perdue en mer », raconte-t-il.

Saisie par la tristesse, la famille Ndoye décide vendredi dernier d’organiser les cérémonies de deuil. « Mon papa disait qu’il fallait faire les cérémonies une bonne fois pour toutes parce qu’il était mort », poursuit-il.

Vers 19h, dans le chagrin, tout le quartier prie. Gorgui se souvient : « Mais après avoir fait la prière de 19h30, c’est le moment où Alassane a téléphoné. »

Alassane a finalement réussi à rejoindre l’Espagne. Gorgui se souvient du passage de la tristesse à la plus grande des joies. « La tristesse s’est transformée en grande joie pour nous, c’est pour cela que l’on a passé presque toute la nuit dehors », sourit-il.

Si ses frères souhaitent qu’il reste en Espagne, le père d’Alassane Ndoye lui demande désormais de rentrer au pays.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct