Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ménaka : deux forains tués suite à l’incursion d’éléments armés à la foire hebdomadaire de Tagalalt

Le marché hebdomadaire de Taglalt, localité située à environ 30 km d’Anderamboukane, dans la région de Ménaka, a été attaqué, hier samedi 8 juillet, par des individus armés non identifiés.

ville region nord mali menaka taoudeni

Le bilan fait état de deux forains tués dont un vieux de la communauté Idaksahak du nom de Mahamad Ag Ahmad et un bellah.

Avant de se retirer, les assaillants ont emporté tout le stock de carburant et d’autres denrées de première nécessité. S’y ajoutent des motos enlevées par ces individus.

Bien que leur identité n’ait pas été dévoilée, certains estiment qu’il pourrait s’agir des bandits de tous acabits profitant de l’insécurité qui règne dans la zone pour lancer des assauts. Il n’est également pas exclu que des thèses idéologiques soient associées à cet acte. Sans compter des éléments incontrôlés au sein des mouvements.

Il convient de noter que cette localité située non loin de la frontière nigérienne fait très souvent l’objet d’attaques. Certaines ont même lieu à l’intérieur du territoire nigérien visant notamment les forces de sécurité de ce pays et quelques fois le camp des réfugiés.

Cette situation intervient alors que la semaine dernière, des menaces attribuées à Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, l’émir de l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS) ont été proférées à l’encontre de Moussa Ag Acharatoumane du MSA et Général Elhadj Ag Gamou du GATIA. Deux mouvements qui ont récemment entrepris des mesures visant à sécuriser la région de Ménaka y compris contre les assaillants venant du Niger voisin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct