Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Menace terroriste durant la Tabaski

L’Aïd al-Adha, plus communément appelée Tabaski, est l’une des plus importantes fêtes religieuses musulmanes. Très attendue et préparée, la Tabaski est incontournable pour tout bon musulman.

tabaski 2013

C’est l’occasion de commémorer la force de la Foi d’Abraham envers Allah qui, prêt à sacrifier son unique fils sur son ordre, n’eut finalement qu’à offrir un mouton, qu’Allah dans sa grande miséricorde substitua à l’enfant.

Et alors que la plupart de la population malienne ne souhaite qu’une seule chose : rendre hommage au Prophète Abraham et célébrer cet événement comme il se doit, en famille et dans la joie, certaines personnes malintentionnées en profitent pour préparer de mauvais coups !

Les jours précédents l’Aïd al-Adha sont toujours objet de tensions pour les chefs de famille, certains peinant déjà à subvenir aux besoins de leurs proches en temps normal, alors que la Tabaski oblige à des dépenses conséquentes. En effet, même si le prix d’un mouton peut énormément varier en fonction de sa qualité, les plus bas prix stagnent tout de même autour de 40 000 francs CFA, et peuvent monter jusqu’à près de 200 000 francs CFA.

Dans les semaines précédant l’évènement, les actes de banditisme se multiplient donc sans grand étonnement, avec de nombreux vols, notamment de bétail. Certains éleveurs se voient ainsi contraints de payer une somme d’argent contre la « libération » de leurs bêtes, dérobées par des voleurs sans scrupules avant même d’espérer pouvoir les vendre sur les marchés. Mais durant la Tabaski, le pays se met en pause, les voleurs cessent leurs méfaits afin de se réunir eux aussi, comme les autres familles maliennes, pour célébrer la fête du mouton.

Fête religieuse, la Tabaski est aussi une période où une certaine harmonie peut être observée. Même si de courte durée, ces quelques jours sont une période d’accalmie pour la population, notamment dans la région de Kidal et de Tabankort où la vie n’est pas facile.Enfin presque, puisque des terroristes profitent malheureusement de cette occasion, alors que les honnêtes gens sont occupés ailleurs, pour s’organiser afin de lancer de nouvelles attaques toujours plus sanglantes !

Ainsi dans la région de Kidal où les terroristes se croient intouchables, au lieu de faire acte de foi et de fêter la Tabaski, un groupe de djihadistes lourdement armés se préparait à commettre une attaque sur une localité près de Tabankort. Ils espéraient ainsi surprendre les habitants durant un jour saint et semer la terreur dans leur sillage !

Heureusement que Barkhane passait par là pour déjouer l’attaque de ces terroristes, permettant ainsi à la population de continuer leurs célébrations en paix. La présence des forces internationales semble donc malheureusement toujours nécessaire tant que le Mali ne prendra pas le relais, et elle est plutôt rassurante en de telles occasions. Nous pouvons ainsi continuer à rendre hommage à Dieu et son prophète Abraham comme ils le méritent.

Ibrahim Keïta

Association des victimes du terrorisme au Mali (Facebook)

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct