Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

In memoriam : Ambassadeur Akira Matsubara : Adieu, semeur !

Akira Matsubara ambassadeur japon

Rien ne dit/Dans le chant de la cigale/Qu’elle est près de sa fin. Quand Akira Matsubara foulait le sol de notre pays, le 30 novembre 2012 nous ne pensions pas qu’il pouvait être concerné par ce haiku (poème japonais) admirablement tissé par le grand poète nippon Matsuo Bashõ pour dire qu’au fond nous ne sommes après tout que de simples mortels. Cet homme affable accrédité ambassadeur de l’Empire du Levant dans notre pays durant notre grande crise n’est plus. Il s’en est allé le 12 mai, sur la pointe du pied, dans son pays, mais sans doute avec le Mali plein la tête. Ici, il a fait des amis qui lui s étaient attachés, tant dans la population malienne que dans la communauté diplomatique. Ces amis  le pleurent et ne l’oublient pas. Le 7 mai 2014, le président malien le recevait, lui qui venait annoncer la bonne nouvelle de la reprise de la coopération nipponne que le coup d’Etat du 22 mars 2012 avait suspendue. Depuis, l’Ambassadeur aux manières de velours qui nous a fait faux bond alors que sa compagnie était désirée et recherchée, a mis les bouchées doubles. Secteur sécuritaire et militaire, développement rural, éducation, santé, décentralisation et genre,  jeunesse et développement professionnel : l’aide japonaise avait repris avec vigueur. Avec une impulsion remarquable. Voire une certaine accélération et une passion du diplomate disparu pour la sécurité économique des jeunes. Comme si Akira savait qu’il avait seulement le temps de semer pour que le Mali récolte au plus tôt.  Dieu l’accueille en son paradis ! Et que ses proches trouvent dans cet hommage quelque peu décalé, l’expression de nos condoléances sincères !

La rédaction 

Leave a Reply

Be the First to Comment!

Notify of
avatar

wpDiscuz
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct