Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Meeting géant de soutien à IBK : pour la victoire dès le premier tour

Le  Mouvement « Initiative patriotique pour la Convergence nationale »(IPCN), a organisé meeting géant de soutien au président IBK, dans la salle Bazoumana Sissoko, bondée, du Palais de la Culture, dimanche dernier. Il était parrainé par Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa, ministre de l’Habitat, et de l’Urbanisme.

La cérémonie a été ponctuée par un sketch d’ATT Junior, le discours du président de l’IPCN, des élus, la lecture du manifeste et l’interview du parrain. Il faut signaler qu’une vidéo sur le programme d’urgences sociales du président IBK a été projetée dans la salle.
On lit dans le manifeste : « Le mali, notre beau pays, à l’épaisseur grandiose a été un foyer de civilisation qui a façonné durablement une part substantielle de l’identité africaine…Et pourtant ! Ce Mali dont nous sommes si fiers, dont l’Afrique est si fière, a failli disparaitre. La conjonction néfaste de l’occupation du nord et le coup d’Etat militaire de 2012 qui s’en est suivi, ont porté un rude coup à nos acquis institutionnels et nos constantes nationales, nous revenons de loin ! » Il souligne que la profondeur et la solidité des ressorts qui sous-tendent notre vécu historique ont été le catalyseur d’une résilience nationale exemplaire. Le manifeste ajoute que nous avons trébuché, sans tomber. « C’est dans un tel contexte lourdement chargé, indique-t-il, que s’est opéré le retour à la normalité constitutionnelle, avec l’élection présidentielle de 2013, qui a porté, par un score historique de près de 80% des voix valablement exprimées, le candidat Ibrahim Boubacar Kéita. » Il note que ce fut le point de départ d’un nouveau cheminement, plein de promesses et d’obstacles. Elu à la tête  du Mali, un pays saccagé occupé, soutient-il, le 6ème président de la République du Mali a hérité, pour ainsi dire, d’une mission herculéenne. Eu égard à ces difficultés, dont la violence des groupes armés et des difficultés sociales et économiques, signale le manifeste, le bilan d’IBK est positif. Il a fait état « de la reconstruction de l’armée, la promotion du dialogue social, l’implication dans la gestion des affaires locales d’anciens rebelles, pour mieux isoler et combattre l’élément djihadiste étranger ou récalcitrant, la participation des figures dirigeantes de la rébellion dans le jeu électoral. » Le manifeste est un appel à l’unité nationale et la convergence patriotique pour sauver le Mali. Le  Mouvement « Initiative patriotique pour la Convergence nationale »  déclare qu’au regard des résultats probants obtenus par le président IBK, il a décidé de soutenir sa candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 et de lui garantir un accompagnement permanent pour sa réélection dès le premier tour.

B.D

Canard dechaine

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct