Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mea culpa d’un leader des Farc colombiens

Rodrigo Londono Echeverri, alias Timochenko, l’ex commandant des Farc, s’est excusé pour l’assassinat du gouverneur Guillermo Gavirian tué en 2003.

M. Londono, devenu président de la Force alternative révolutionnaire commune (Farc), à l’issue des accords de paix, a sollicité la grâce de Yolanda Pinto, l’épouse du gouverneur.

Le gouverneur du département d’Antioquia, otage de la guérilla marxiste, a été tué lors d’une opération de sauvetage de l’armée.

“Nous vous demandons de nous pardonner, nous ne justifierons jamais ce genre de faits qui n’ont rien à voir avec le conflit”, a déclaré l’ancien combattant.

M. Londono s’exprimait à Cartagène, selon l’AFP, lors d’une cérémonie en présence de Juan Manuel Santos, le président colombien, de Jose Mujica, l’ancien président uruguayen et de Felipe Gonzalez l’ancien chef du gouvernement espagnol.

Devant ces autorités, l’ancien guérillero a réitéré son regret et a renouvelé sa demande de pardon à l’endroit de la veuve du défunt gouverneur.

Mme Pinto, actuellement directrice de l’Unité d’aide aux victimes du gouvernement, a accepté la demande de pardon.

Elle a affirmé n’avoir pas voulu faire de sa vie un enfer, après la mort de son mari.

Guillermo Gaviria et l’ancien ministre de la Défense Gilberto Echeverri ont été enlevés en avril 2002, puis ont été assassinés le 5 mai 2003.

Huit soldats ont été également tués lors d’une tentative infructueuse de sauvetage menée par l’armée colombienne.

En 2016, un accord de paix signé entre le gouvernement et les Farc prévoit le désarmement et la transformation de l’ex-guérilla en parti politique.

 

BBC

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct