Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Matérialisation de la Frontière Guinée-Mali : Conakry et Bamako en quête de solutions…

CONAKRY-Entre la Guinée et le Mali les frontières héritées de la colonisation continuent de poser problème. Les autorités des deux pays sont en quête de solutions pour matérialiser la frontière entre leur deux Etats. Ce, alors que des conflits communautaires souvent meurtriers sont récurrents dans la zone frontalière, très riche en or.

alpha conde president chef etat guineen ibrahim boubacar keita president malien ibk sommet conference union africaine

Le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation a rencontré les autorités maliennes pour plancher sur cette épineuse question.

Selon le général Bouréma Condé, « tous les jours que Dieu fait, à la recherche de pépite d’or, lorsqu’une mine est découverte, lorsqu’un îlot forestier est découverte…les deux populations (guinéennes et maliennes, ndlr) s’affrontent. Chacun réclamant la paternité soit de cette mine, soit de cet îlot forestier », a-t-il dit, insistant sur la nécessité de travailler pour une sensibilisation commune au niveau des frontières entre responsables guinéens et maliens.

Le ministre guinéen a échangé avec son homologue malien sur le bornage de la frontière entre la Guinée et le Mali.

Depuis un certain temps, les autorités des deux pays travaillent sans relâche pour la matérialisation de cette frontière très poreuse, héritée du passé colooniale. Actuellement une commission mixte fait une recherche documentaire avant de faire le tracée.

« Tant qu’il n’y a pas le bornage, on n’aura pas fini de gérer les conflits récurrents entre nos populations riveraines au niveau de la frontière », prévient le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct