Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Marche d’hier : la réaction d’un observateur du sport

« Ceux qui étaient hier dans la rue pour demander que l’Etat reviennent sur la dissolution du bureau de la Femafoot, où étaient-ils entre le 10 janvier 2015 et le 8 mars 2017 ?

manifestation marche partisans femafoot

Pourquoi n’ont-ils pas marché exiger la levée de la suspension qui frappait de nombreux dirigeants ainsi exclus de la gestion du football ? Qu’ont-ils fait pour que le Comité Exécutif organise une Assemblée générale ordinaire en exécution de la sentence du Tas? Pensent qu’ont peut parvenir à apaisement alors qu’une grande partie de ceux qui sont dévoués au développement du sport à la base sont exclus de la gestion de cette discipline ? A quoi cela nous aurait nous avancer d’organiser une Assemblée générale ordinaire élective en octobre prochain alors que ces acteurs sont condamnés ? Aujourd’hui, il faut examiner la situation à laquelle nous faisons face sans passion et sans esprit partisan ! La décision qui a été prise n’est pas celle d’un homme, mais d’un Etat qui a assumé ses responsabilités après avoir pris conscience que les positions n’étaient plus conciliables et que la situation pouvait générer si on arrivait l’AGO élective dans cette situation », pouvait-on lire hier sur la page facebook de Moussa Bolly puisqu’il s’agit de lui.

Tas : Boubacar Baba Diarra entend retarder la levée de la suspension du Mali par la Fifa

Dans sa lettre Boubacar Baba Diarra a demandé au Tribunal arbitral du sport (Tas) de ne pas accepter la plaine de l’Etat contre la Fifa pour que la suspension du Mali soit levée. Une plainte qui interpelle à plus d’un titre ses « défenseurs » qui ne cessent d’interpeller pour que la suspension du Mali soit levée par la Fifa. Selon nos informations, tout porte à le croire que le Mali serait fixé réellement sur son sort au soir du 26 avril 2017 avec en mire la levée de suspension à titre « provisoire ». Mais le geste de l’ancien président de la Fémafoot retardera à coup sûr ce processus. Aux Cadets, aux arbitres d’Ousmane Cissé, aux anciens joueurs en activités version Fako Zerbo et Rafan Sidibé etc… de se tourner désormais vers leur protéger (Boubacar Baba Diarra) pour la levée de suspension du Mali par la Fifa et non l’Etat.

Nous y reviendrons

Congrès Fiba-Afrique : le président de Fiba-monde à Bamako

Arrivée à Bamako dans le cadre du Congrès mi-mandat de Fiba-Afrique, le président de la Fédération internationale de basket-ball, Horacio Muratore a été accueilli par le président de la Fédération malienne de basket-ball maître Jean-Claude Sidibé. Les deux présidents s’étaient rencontrés en marge de l’Afrobasket U17 filles et garçons le samedi 2 juillet 2016 au Pavillon d’Utébo de Saragosse en Espagne. « La Fédération malienne de basket-ball est très importante pour la Fédération internationale de basket-ball, notamment dans le cadre de la promotion et le développement des jeunes de la discipline. Le président de Fiba-Afrique, membre du comité exécutif de Fiba est malien », a confié le président de la Fiba-monde, l’argentin Horacio Muratore.

Cameroun : la Ligue de football adopte un budget de plus de 5 milliards FCFA

L’assemblée générale de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) a adopté un budget de 5,378 milliards FCFA pour la saison 2016/2017.

La saison d’avant, cette enveloppe, projetée à 200 milliards FCFA, s’est heurtée à moult problèmes conjoncturels, l’instance, sans sponsor, étant obligée de courir après d’hypothétiques subventions de l’Etat. Avec le retour annoncé du bailleur Mobile Télécommunications Network (MTN), les responsables de la Ligue, qui ont par ailleurs décidé de revaloriser les primes de fin de saison des clubs de 70 à 180 millions FCFA, dont 120 millions pour la 1ère division et 60 millions pour la 2ème, espèrent désormais pouvoir faire face aux engagements. En attendant, l’assemblée générale décidé de résilier les contrats de sponsoring signés avec Garman et Ifap Sports, jugés non productifs.

Ahmad : «Pour j’ai choisi la Somalie pour être ma première destination »

Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad,a expliqué le choix porté sur la Somalie pour sa première visite officielle, lundi et mardi, de son mandat entamé il y a à peine un mois. «Certaines personnes ont demandé pourquoi j’ai choisi la Somalie pour être ma première destination. Maintenant, je peux leur dire que c’est parce que la Somalie est un pays africain qui mérite notre attention », a soutenu le patron du football continental devant la presse, au terme de son séjour, rapporte le site officiel de la Caf.

Rassemblés par

Sarr

 

Source: lesechos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct