Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Manœuvres de déstabilisation politique : Mme Traoré Kadiatou Diakité dans de sales draps

Membre de l’actuel bureau national et non moins secrétaire générale des Fare en Commune VI du district de Bamako, Mme Traoré Kadiatou Diakité ne bénéficie plus de l’entière confiance des militants à la base. Pour cause, embarquée par l’ex-président du parti Alou Kéita et l’ancien 1er vice-président Zoumana Mory Coulibaly, Mme Traoré Kadiatou Diakité avait juré de tout faire pour détruire le parti.

Ancienne directrice de campagne de l’alliance Fare-Yelema en Commune VI lors des dernières législatives, membre de l’actuel bureau national des Fare et secrétaire générale du parti en Commune VI, Mme Traoré Kadiatou Diakité est de plus en plus détestée au sein de sa formation politique.

 

En effet, depuis l’éclatement de la crise au sein du parti entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2013, elle s’était illustrée dans un double jeu de destruction du parti  en complicité avec Alou Kéita et Zoumana Mory Coulibaly. Un trio qui avait mis le parti en mal depuis la présidentielle jusqu’à la tenue du 1er congrès, qui a permis à Modibo Sidibé de s’emparer des rênes du parti.

 

Celle qui a toujours soufflé le chaud et le froid avait juré de mettre le parti à sac. Selon des sources proches du parti, elle aurait même reçu des propositions dans ce sens.  En mission pour ruiner le parti, elle avait aussi choisi comme mode opératoire le sabotage des activités du parti en Commune VI, à commencer par les élections législatives lors desquelles elle était directrice de campagne de l’alliance Fare-Yelema.

 

Restée dans cette logique avec le soutien des deux anciens leaders Alou Kéita et Zoumana Mory Coulibaly, Mme Traoré Kadiatou Diakité a finalement trahi le clan Alou Kéita au profit de celui de Modibo Sidibé. Un retournement de veste qui lui a coûté une débauche d’énergie, car elle s’est employée à remuer ciel et terre pour pouvoir convaincre Modibo Sidibé. Pour cela, selon des sources proches du parti, Mme Traoré Kadiatou Diakité aurait supplié l’ancien Premier ministre en faisant intervenir des personnes proches de ce dernier.

 

C’est à la suite de ces différentes interventions, que l’actuel président des Fare est revenu sur sa position. Ce qui a permis à Mme Traoré de pouvoir participer au congrès et de devenir ainsi un membre du bureau national. Cependant,  une question taraude les esprits : après cette tentative manquée, la secrétaire générale des Fare en Commune VI va-t-elle renoncer à son entreprise de sabotage ? Rien n’est moins sûr, car elle semble être en mission. En tout cas, déjà désavouée par sa base, elle doit faire l’objet d’une attention particulière.

Drissa Tiéné

SourceLe Débat

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct