Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mamoutou Touré dit «Bavieux», candidat à la présidence de la FEMAFOOT : «Quand je serai élu, ma première tâche sera de m’atteler à la réconciliation de la famille du football»

Après ses périples dans les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti, et le District de Bamako, discuter avec les groupements, ligues, clubs, le candidat à la présidence de la Fédération Malienne de Football, Mamoutou Touré dit «Bavieux», a animé le 2 Octobre 2017, à la Maison de la presse de Bamako, en présence de ces colistiers (Boubacar Karamoko Coulibaly, président du Stade malien de Bamako ; Kassoum Coulibaly dit «Yabox», président de la Ligue de football de Bamako ; Fatou Camara, présidente de la commission foot féminin de la Femafoot ; Sidy Békaye Magassa, ancien arbitre international ; Sékou Diogo Kéita, président de Lafia Club de Bamako (LCBA)), en prélude à l’élection du président de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) ce 8 octobre 2017. Le but était d’échanger avec la presse des multiples démarches faites par le candidat et ses colistiers depuis le lancement de campagne.

mamoutou toure bavieux femafoot campagne

«Aujourd’hui, nous sommes très heureux d’être avec vous ce matin pour discuter du développement du football malien. Vous qui êtes des acteurs incontournable pour sa réussite. C’est pourquoi nous vous disons que toutes les questions sont les bienvenues», indique d’entrée de jeu «Bavieux» à l’endroit de la presse. Quelles sont les stratégies de liste «Bavieux» pour réunir la famille du football aujourd’hui divisée après son élection ? Y-a-t-il un code électoral pour rendre l’élection crédible et transparente ?

Mathématiquement l’équipe de «Bavieux» compte combien de voix pour être élue ? Qu’est ce le candidat « Bavieux » a promis aux clubs et ligues rencontrés quand il sera élu ? L’on reproche au candidat « Bavieux » d’être le postulant du bureau de la Femafoot sortant.Etaient entre autres questions adressées par les hommes de médias au candidat Touré. Ma stratégie pour réunir la famille du football au cas où je serai élu président de la Femafoot, dit «Bavieux», est la réconciliation.

«Il n’y a pas d’autre alternative pour nous que d’aller vers nos frères de l’autre liste pour leur dire de nous rejoindre. Je dirai qu’on a même commencé cette réconciliation. Car nous avons eu pas moins de six rencontres avec leur camp pour aller vers une liste unique pour éviter de problème. Mais j’ai appris par la presse que l’autre camp présentera sa liste. Ce n’est pas grave. Au delà du groupe Salah, on a rencontré le président du Djoliba Ac, Tidiani Niambélé, M’Pa Sylla, pour sceller cette réconciliation. Nos bras restent tendus avant et après l’élection.

Car nul n’ignore que le football ne peut aller, marcher dans un climat délétère. Nos sélections font aujourd’hui des résultats positifs. Mais si nous sommes unis, réuni, s’il y a entente entre nous, j’avoue que le Mali peut remporter une Can senior», déclare Mamoutou Touré. J’ peux vous garantir ici qu’il y aura des éléments de l’autre camp qui travailleront dans mon bureau. La seconde chose que je vais m’atteler, souligne « Bavieux », sera d’aller vers le toilettage des textes.

Il existe un code électoral bien établi par feu Kolla Cissé en 2013. «C’est avec ce code que l’élection de 2013 a eu lieu. Et aucune virgule n’a été changée par le bureau du général Boubacar Diarra. C’est avec ce code qu’on ira aux élections», précisé «Bavieux». Je ne peux dire que j’ai telle ou telle voix. «Tout ce que je sais, partout où nous avons été, des hommes d’honneur et digne nous ont assuré leur soutien parce qu’ils pensent que le notre programme répond à leur aspiration », précise «Bavieux». Et de poursuivre, « Je ne suis pas le candidat du bureau sortant ou du pouvoir a plus forte raison que celui de la Caf. Je suis le candidat du monde sportif tout court ».

Hadama B. Fofana

 

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct