Mali: un scrutin présidentiel au mois de juillet?

Le gouvernement malien envisage d’organiser, au mois de juillet prochain, une élection présidentielle. Cette annonce intervient au moment où une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie séjourne actuellement au Mali pour s’informer de la situation sur le terrain. Dioncounda_TRAORE

Le mois de juillet est désormais retenu pour l’organisation de l’élection présidentielle malienne. C’est ce qu’affirme Boubacar Sow, directeur de cabinet du Premier ministre malien.

« Les conditions, aujourd’hui encore, me paraissent réunies pour que les élections puissent se tenir au mois de juillet, explique-t-il. Effectivement, au ministère de l’Administration territoriale, les dispositions sont en train d’être prises pour rentrer dans ce délai. Et le ministre de l’Administration territoriale va certainement réunir l’ensemble des conditions pour que ceci soit faisable au mois de juillet. »

M. Sow ajoute qu’évidemment, tout dépendra de la situation sécuritaire sur le terrain, du retour de l’Administration, des déplacés et des réfugiés dans le nord du Mali.

L’annonce officielle du mois où les élections devraient se tenir est plutôt bien accueillie par une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie, en visite au Mali.

L’un de ses membres confie : « Il faut absolument faire des élections, il faut un retour à l’ordre constitutionnel  le plus rapidement possible. Mais naturellement, avec des élections libres, justes et transparentes. La communauté internationale, et notamment l’OIF, va venir en appui avec son expertise au processus de préparation des élections. »

Par RFI