Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Nouveau tumulte au sein des religieux.

C’est presqu’un conflit qui semblerait s’ouvrir au Haut Conseil Islamique du Mali. Selon des alertes du Ministre des affaires religieuses, Thierno Oumar Hass Diallo au sommet de l’Etat, des malentendus risqueraient de naître entre les clans de Chérif Ousmane Madani Haïdara, de Mahmoud Dicko et du Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara.

Ce 22 mai 2019, le cabinet du ministre des cultes Thierno H Diallo aurait annoncé au pouvoir, les intentions de plusieurs religieux, adversaires au leadership de l’actuel président du HCIM, à boycotter les travaux de la commission d’observation de la lune.

Après les conditions insolites et très tardives de l’annonce du début du mois de ramadan (4 heures du matin), des religieux s’apprêteraient à braver l’autorité du président du HCIM en annonçant la célébration de la fête de ramadan de façon unilatérale sans avis des autorités.

Dans quel Mali sommes-nous? Après le congrès électif de la faîtière des associations musulmanes, les maliens croyaient que cette guerre de clans et de sectes était terminée. Mais des méthodes de dissuasion seraient en cours pour éviter une nouvelle phase ridicule à notre pays.

Le chef de l’Etat doit personnellement s’impliquer pour que les leaders religieux accompagnent et soutiennent Ousmane Chérif Madani Haïdara qui les représente et qui devrait les engager. Nos religieux ne pourraient pas franchir cet extrême au regard de la sagesse qui les caractérise.

Source: Le Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct