Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali-Maroc: 5 bonnes raisons d’y croire… ou pas

Les Lions de l’Atlas affrontent le Mali après une démonstration de force au match aller, et une victoire 6-0. L’équipe nationale a fait le plein de confiance, craint le sursaut d’orgueil de l’adversaire, mais dispose quand même de plusieurs bonnes raisons d’y croire.

aiglon equipe nationale football

Les Lions de l’Atlas sont largement au-dessus de leur adversaire du jour, mais puisque le football est tout, sauf une science exacte, on doit s’attendre à tous les scénarios. La pression populaire autour de la qualification au Mondial nous force à croire que les Lions ne nous décevront pas, et on a plusieurs bonnes raisons d’y croire… ou pas.

1. Hervé Renard
Ses méthodes peuvent ne pas faire l’unanimité au Maroc, mais actuellement, son système a réussi à recréer une communion entre l’équipe nationale et ses supporters. Une flamme ravivée et un amour des deux côtés, manifesté par la confiance des Marocains en leur sélection. L’entraîneur français a pu créer un groupe homogène, et qui joue avec le coeur. Et ce genre de match face au Mali, se gagne avec de la niaque!

2. Ascendant psychologique
Vainqueurs 6-0 au match aller vendredi dernier, la plaie des Maliens est encore ouverte, et nos Lions peuvent faire encore plus de dégâts s’ils marquent d’entrée pour contrôler le match.

3. Un effectif riche 
Hervé Renard n’est même pas inquiété par l’absence de Belhanda et Bouhaddouz, pourtant souvent titulaires dans son système de jeu. C’est la preuve que l’effectif est riche, et que le sélectionneur est capable de pallier toutes les absences. Les postes sont doublés, voire triplés dans certains cas et ça ne peut que faire du bien aux Lions. Surtout qu’on aura des armes pour surprendre Giresse et les siens.

4. Le public malien froid
Les Lions de l’Atlas n’auront pas à l’esprit de jouer sous pression du public adverse. La majorité des supporters malienss ont décidé de boycotter le match de ce soir, en attendant une “probable défaite” et le départ d’Alain Giresse.

5. La bonne raison pour garder la tête sur les épaules
Les Lions de l’Atlas n’ont pas gagné au Mali depuis 1972. Depuis une victoire lors des éliminatoires des J.O de Munich (1-4), les Lions n’ont plus connu la victoire à Bamako. Pourtant, les deux équipes se sont affrontés à 4 reprises. Bilan: 2 victoires maliennes (1984, 2002), et 2 matchs nuls (1989 et 2004).

par Nassim Elkerf

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct