Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : les vœux du président Ibrahim Boubacar Keita axés sur la sécurité

Au Mali, lors de ses vœux pour la nouvelle année, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita s’est montré vindicatif à l’égard de tous ceux qui collaboreraient avec les terroristes, tout en annonçant sa volonté d’initier un projet de loi d’entente nationale.

Ce projet de loi d’entente nationale est loin d’être nouveau, mais Ibrahim Boubacar Keita en a fait un point fort de son discours. Il est revenu sur le projet de loi d’entente nationale qui devrait voir le jour a-t-il annoncé dans les prochaines semaines. Un projet qui exonèrerait de poursuites les acteurs de la rébellion armée de 2012 qui n’auraient pas de sang sur les mains.

En parallèle, Ibrahim Boubacar Keita a aussi promis l’accélération des procédures en cours pour que les victimes reconnues obtiennent réparations.

Le chef de l’Etat a consacré une longue partie de son discours à la lutte contre les terroristes, cette « armée invisible » dont les membres se cachent parfois « dans la maison d’à côté ». D’où un appel à la vigilance et à la délation :

« Dénoncer un acte qui se prépare ou des allers et venues suspectes ce n’est pas trahir, mais juste faire son devoir de citoyen », insiste le président qui interroge. « Est-on moins coupable que les poseurs de bombes lorsque l’on sait et que l’on a rien fait ? »

Un discours vindicatif motivé par un constat : jusque dans les terres les plus insoupçonnées du pays, il n’est plus exclu aujourd’hui d’être un jour « poignardé dans le dos » selon l’expression du président IBK.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct