Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : les djihadistes prêts au combat

Alors que la Cédéao a jusqu’à fin novembre pour préciser son plan d’intervention militaire au Nord-Mali, des centaines de djihadistes étrangers et armés affluent dans la région, prêts à prendre les armes en cas d’intervention internationale.

 

 

Si le président du Mali par intérim Dioncounda Traoré plaide pour la libération du Nord-Mali par “la négociation ou par la force”, l’ONU attend quant à elle le plan d’intervention militaire de la Cédéao prévu pour fin novembre selon la résolution 2071 adoptée le 12 octobre dernier. Cette résolution donne 45 jours aux pays africains pour proposer un plan d’intervention militaire dans la région.

Un délai qui profite aux négociations mais également aux rebelles djihadistes. “Il y a un afflux certain de combattants à Gao et à Tombouctou”, indique à Metro Mathieu Pellerin, chercheur à l’Institut Français des Relations Internationales et gérant de CISCA (Centre d’Intelligence Stratégique sur le Continent Africain). Ces combattants armés sont prêts à prendre les armes et à se battre aux côtés de groupes islamistes en cas d’intervention militaire de la Cédéao dans la région, affirment plusieurs sources maliennes.

Dans l’attente d’une seconde résolution de l’ONU

Sur le plan diplomatique, Jean-Yves le Drian, ministre français de la Défense, a déclaré mercredi matin, que “l’heure n’est pas à l’intervention” mais “à la mise en oeuvre des dispositions qui ont été recommandées par le conseil de sécurité de l’ONU”. Le ministre de la Défense a par ailleurs précisé qu’une seconde résolution de l’ONU pour autoriser l’intervention militaire armée n’était qu’une “question de semaines”.

Pour Mathieu Pellerin, une chose est sûre : “Une nouvelle resolution sera soumise au conseil de sécurité en fonction du réalisme et de la fiabilité du plan de la Cédéao. Il ne devrait pas y avoir de blocage de la part des membres du conseil de sécurité mais dans tous les cas, il faudra attendre le vote d’une troisième résolution qui autorisera l’intervention militaire.”. Le compte à rebours commence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct